En savoir plus

Swiss Life - Assurance et gestion de patrimoine personnalisées

Choisir de rejoindre et soutenir la Course au Changement et Thomas Ruyant pour cette 9ème édition du Vendée Globe #ThomasLife

Dimanche 8 novembre, le navigateur Thomas Ruyant s’est élancé des Sables d’Olonne à bord de l’IMOCA LinkedOut dont Swiss Life est partenaire pour soutenir un projet solidaire en résonance avec sa raison d'être : un tour du monde à la voile, en solitaire, sans escale et sans assistance en faveur de l'inclusion sociale : aider 80 candidats en précarité de LinkedOut à pouvoir retrouver un emploi. 

En savoir plus

Les éclairages de Swiss Life

Swiss Life distinguée pour ses produits assurance de prêt et prévoyance pour les indépendants

Lire plus

Swiss Life & LADAPT : un partenariat pour toujours plus de choix professionnels à offrir #YourJobYourLife

Lire plus

Vendée Globe 2020 : Swiss Life s’associe à Advens et devient partenaire du voilier LinkedOut pour La Course Au Changement

Lire plus

Information sur la scission des fonds H2O

Lire plus

L’épargne des Français continue de grossir

Lire plus

Covid-19 : l’envolée fulgurante de la téléconsultation

Lire plus

Covid-19

Faire les bons choix avec Swiss Life

  • La gestion privée et la protection des personnes

    Swiss Life est un acteur référent en assurance et gestion de patrimoine, avec un positionnement reconnu d’assureur gestion privée. Notre approche est globale en assurance vie, banque privée, gestion financière, ainsi qu’en santé, prévoyance et dommages.

  • Le conseil et l’accompagnement

    Notre approche est globale parce que l’essence de notre métier est d’accompagner chaque parcours de vie, privée et professionnel, et de construire chaque jour une relation durable avec nos clients, particuliers comme entreprises.

  • Le choix d’une offre personnalisée

    Notre conseil personnalisé, fondé sur la proximité et la confiance mutuelle, éclaire nos clients afin de leur permettre de faire leurs propres choix et d’être pleinement acteurs de leur vie, à chacune de ses étapes. En agissant ainsi de manière responsable, Swiss Life assure un rôle sociétal, source de fierté pour ses collaborateurs et ses forces de vente.

En savoir plus

Swiss Life - Assurance et gestion de patrimoine personnalisées

[Customer's Life] Aujourd’hui je me sens pleinement libre de mes choix »

« Aujourd’hui je me sens pleinement libre de mes choix »Franck Maisonnave a longtemps travaillé comme opérateur sur les marchés de taux obligataires. Insatisfait, il abandonne la finance en 2016 et entame une reconversion radicale. Ce client de Swiss Life décide alors de se tourner vers l’entreprenariat, en choisissant la restauration. Trois ans plus tard, il a déjà créé trois restaurants à Paris, avec le soutien financier de Swiss Life, et deux autres sont en prévision. Ne regrette pas son passage à l’indépendance: Franck Maisonnave, client de Swiss Life.Vous naviguiez dans les salles de marché des plus prestigieuses institutions financières, entre Londres, Paris et New York. Vous gagniez très bien votre vie. Pourquoi avoir choisi de renoncer à cet univers ? Cela peut paraître paradoxal, mais j’étais malheureux. Oui, j’avais des revenus confortables, j’ai eu la chance d’évoluer au sein de banques prestigieuses telles JP Morgan ou Morgan Stanley et mes premières années en salle des marchés étaient incroyables. Mais, après 14 ans, je ne m’y retrouvais plus. Il me manquait du sens… À plusieurs reprises, j’avais déjà tenté de me reconvertir. Deux mois d’immobilisation à la suite d’un lourd accident de moto ont marqué pour moi la fin des marchés. Que s’est-il passé à la suite de cet accident ? Deux mois allongé, ça m’a laissé beaucoup de temps pour réfléchir à mes envies, mes aspirations et mes motivations dans la vie. Cela m’a aussi laissé de la place pour les rencontres. Et notamment les retrouvailles avec un ami de longue date, Laurent Caucé, avec lequel je partageais depuis toujours l’envie de monter un projet. Hasard du calendrier, il venait de céder son activité et cherchait à développer un nouveau concept dans le domaine de la restauration. Laurent avait l’idée, j’avais la rationalité financière. Courant 2016, notre association est née, et avec elle le début de mon aventure entrepreneuriale. Pourquoi la restauration ? En fait, ce n’est pas le secteur qui a guidé mes choix, mais l’envie d’entreprendre. Et comme je crois profondément que l’entrepreneuriat est une question de personnes, j’ai trouvé en Laurent la bonne association. Pour le plus grand plaisir de mes papilles gourmandes et de celles des clients que nos restaurants régalent. C’est avec le restaurant «Gaston» à Paris que le client de Swiss Life Franck Maisonnave s’est lancé dans la gastronomie.Comment les choses se sont-elles enchaînées ? Entre Laurent, mille idées à la minute, créateur de concepts disruptifs, et moi, plutôt homme de chiffres, rigoureux, voire castrateur (!), une alchimie s’est opérée. Tout est allé très vite. En 2016, nous avons racheté un restaurant que nous avons réaménagé à notre façon. Bilan trois ans plus tard : un design revisité, une carte de restauration traditionnelle plébiscitée, 30 % de croissance annuelle. Tant et si bien que l’achat d’un deuxième restaurant est imminent. En parallèle est né Bill the Butcher, un concept de restauration rapide à base de « meatballs », ces fameuses boulettes de viande. Le premier restaurant ouvre en janvier 2017 dans le centre de Paris. Un deuxième suit dans le 17e arrondissement, et un troisième est en travaux.  Comment Swiss Life est-elle entrée dans votre vie ? Là aussi, c’est une histoire de rencontre. Durant mes études, j’avais fait la connaissance de Sébastien Mariano, aujourd’hui agent général à Paris. Lors de notre première entrevue, il s’agissait d’assurer nos restaurants et nos salariés. Puis, il a analysé ma situation financière, en tenant compte de mes besoins personnels et professionnels, car dans mon histoire, tous ces domaines sont liés. Et ça, Sébastien l’a parfaitement saisi. Conclusion : alors qu’à l’époque aucune banque ne voulait me suivre, Swiss Life a proposé de financer nos restaurants par le biais d’un prêt. C’est grâce à ce montage que mon aventure d’entrepreneur a pu prendre corps. «Mon aventure entrepreneuriale n’a pu commencer que grâce à l’arrangement conclu avec Swiss Life.»Franck MaisonnaveQu’est-ce qui prime pour vous dans la relation avec votre assureur ? La réactivité, l’efficacité et la capacité à analyser mes besoins. Tout en gardant une relation très humaine. C’est ce que j’apprécie chez Sébastien, mon interlocuteur. De plus, il sait aller chercher les experts compétents pour chaque situation. Que signifie pour vous la liberté de choix ? Pour moi, c’est un luxe ! Il m’a fallu lâcher prise mais, aujourd’hui, je me sens pleinement libre dans mes choix. Et je suis convaincu que la valeur de l’entrepreneuriat réside précisément dans cette liberté. Quel est, selon vous, le prix de l’indépendance ? Je n’ai plus le confort financier du banquier. En outre, je travaille encore plus qu’avant ; je suis sans doute aussi stressé. Mais cette fois, pour de bonnes raisons. C’est moi qui assume mes décisions, porte les fins de mois. C’est ce qui est stimulant. Je ne voudrais pas faire marche arrière La liberté et l’indépendance, ça n’a pas de prix. Je n’ai qu’un regret : ne pas avoir franchi le cap plus tôt. Présentation Nom : Franck Maisonnave Age : 42 Profession : entrepreneur-restaurateur (restaurants : «Gaston» et «Bill the butcher») Client chez Swiss Life : depuis juillet 2016 Produits chez Swiss Life : contrat d’assurance vie, crédit Lombard,contrat d’assurance dommages pour l’un de ses restaurants, contrat d’assurance santé et prévoyance pour ses salariés.

En savoir plus

Communiqués de presse

Fondation Swiss Life

Les Bonnes Ondes - header
En savoir plus

Encourager la solidarité

"Les Bonnes Ondes" : choisir de s'engager contre la solitude

La crise et les confinements accroissent dramatiquement l’isolement de celles et ceux qui sont en situation de précarité : les personnes sans-abri placent désormais le besoin de parler avant celui de manger ou de retrouver un toit*. Pour lutter contre cette solitude, la Fondation Swiss Life a choisi de s’engager auprès de l’association Entourage et de soutenir son projet "Les Bonnes Ondes". L’idée : permettre à chacun de participer à la création de chaînes de solidarité téléphonique pour entourer des personnes précaires et/ou isolées et les aider à retrouver une place dans la société grâce au lien social.Durant le confinement de mars 2020, beaucoup de personnes ont particulièrement souffert de solitude. D'après une étude de la Fondation de France, elles sont 4 millions a être confrontées à une situation d'isolement. Pour y remédier, l’association Entourage a lancé le projet "les Bonnes Ondes" : une bande de voisins entoure une personne précaire et/ou isolée, grâce à des appels téléphoniques réguliers pour que même à distance, chacun puisse partager ce qu’il a de meilleur avec ceux qui en ont le plus besoin : de la chaleur humaine. Et pourquoi pas, créer des rencontres "IRL" quand il sera possible de se voir et se revoir !Déjà impliquée dans des projets de solidarité "Aidons à aider" lors du 1er confinement, la Fondation Swiss Life s'engage à nouveau pendant cette période difficile pour soutenir des projets qui maintiennent et renforcent le lien social. Et comme encourager la solidarité des collaborateurs Swiss Life fait partie intégrante des missions de la Fondation, cette initiative solidaire sera largement relayée en interne pour créer une large mobilisation.Envie de participer ? https://entourage-asso.typeform.com/to/i9U0CaMg* Fédération Nationale des Samu Sociaux (avril 2020)Le projet "Les Bonnes Ondes" vient apporter sa pierre à l’édifice du partenariat de Swiss Life et Entourage, lancé à l’occasion de la Course au Changement lors du Vendée Globe.

En savoir plus

Swiss Life pour vous aider

Assurance vie : informations clés

Lire plus

Vous êtes bénéficiaire d'un contrat d'assurance vie

Lire plus

Contrats en déshérence - informations et conseils

Lire plus