Acquérir son indépendance ou autonomie financière passe aussi par la constitution d’une épargne. Face aux multiples produits disponibles sur le marché (livrets, PEL, PEA, Assurance vie, PER, comptes-titres, etc.), il n’est pas toujours facile de se repérer et de savoir par où commencer… Nous vous proposons 4 mots-clés pour vous poser les bonnes questions et vous aider à y voir plus clair. #ComprendrePourDécider

Objectif autonomie financière

Objectif

Epargner consiste à mettre de l’argent côté pour financer des besoins et/ou des projets futurs. A vous de faire un petit travail d’introspection pour définir quel est votre projet d’épargne. Il est important d’avoir un objectif en tête. C’est lui qui va vous permettre de déterminer votre horizon de placement : « dans 8 ans je veux être propriétaire », « dans 15, j’aurai les études enfants à financer », « dans 25 je pars en retraite »… « l’an prochain, si je m’offrais un super voyage »… « Et si demain la chaudière tombe en panne »… Quel que soit le cas de figure, il existe un ou plusieurs produits d’épargne adaptés

Capacité autonomie financière

Capacité

Interrogez-vous sur votre capacité à épargner. Celle-ci va dépendre de votre situation personnelle (votre âge), familiale (le nombre de personnes à charge), professionnelle. Quels sont vos revenus ou prévisions de revenus ? Quelles sont les dépenses incontournables que vous avez à supporter chaque mois (loyer, électricité, abonnements, remboursement d’un emprunt, cantine scolaire, etc.) ? Quels sont vos besoins à court, moyen, long terme ? 

Disponibilité autonomie financière

Disponibilité

Etes-vous prête à ne pas toucher à votre épargne pendant plusieurs années ? Jusqu’à votre retraite par exemple ? En aurez-vous besoin à certaines échéances ? Voulez-vous pouvoir en disposer à tout moment, en totalité ? Si certains placements à long terme permettent un retrait, cela ne sera pas forcément à votre avantage, que ce soit en termes de performance ou de fiscalité. Il est le plus souvent important de respecter la durée qui est recommandée.

Risque autonomie financière

Risque

Il n’est plus possible aujourd’hui d’avoir une épargne à la fois sécurisée, disponible et rémunératrice. Pour obtenir des rendements performants, il est nécessaire d’accepter de prendre une part de risque. Déterminer votre tolérance au risque sera important pour choisir le placement qui vous correspond le mieux et sur quels supports financiers investir votre épargne.

A vous d'agir selon vos propres choix

Par exemple, placer votre épargne sur des livrets comme le livret A vous permet d’en disposer en totalité et sans délai, ce qui en fait des supports de placements intéressants pour une épargne de précaution : celle qui sert à payer ses impôts, financer des coups de cœur (vacances, mobilier, vêtements…) ou des coups durs imprévisibles comme des travaux urgents, la machine à laver à remplacer, la voiture à réparer… 

Certains placements peuvent répondre à plusieurs objectifs comme l’assurance vie qui permet de mettre de l’argent de côté pour préparer son avenir ou celui de ses proches. Grâce à sa souplesse et son évolutivité, elle répond à des projets qui s’inscrivent davantage sur le long terme : l’acquisition d’un logement, le financement des études des enfants, d’une reconversion, la création de son activité, une perte d’autonomie, la constitution d’un complément de revenus pour sa retraite ou d’un capital à transmettre à ses proches.

Pour aller plus loin sur l'assurance vie

L’assurance vie est un support d’épargne très populaire auprès des Français. Le guide pratique « Epargner avec l’assurance vie », publié par France Assureur a été conçu pour vous aider et vous accompagner dans le choix d’un contrat d’assurance vie correspondant à votre situation, vos projets, votre capacité d’épargne et votre tolérance au risque. Ce guide a obtenu le label EDUCFI de la Banque de France qui atteste de la pédagogie et de la neutralité des messages délivrés. #ComprendrePourDécider