Swiss Life France annonce une forte progression de son résultat opérationnel 2015 qui s’élève à  219 millions d’euros (183 millions d’euros en 2014) en hausse de 20%.

La poursuite de notre stratégie de croissance rentable, s’appuyant sur notre positionnement d’assureur gestion privée et des choix stratégiques clairs, explique cette performance qui s’appuie sur la combinaison des facteurs suivants :

- une croissance rentable et une amélioration constante de notre mix business associées à la diversification des revenus du groupe avec une part de produits « non traditionnels » de 75% (épargne retraite en UC, prévoyance, santé et dommages) et une augmentation significative des revenus issus des fees et commissions ;

- une augmentation du résultat de risques due à l’amélioration des ratios de sinistralité dans tous les métiers (santé, prévoyance et dommages);
 
- une  augmentation du fee result  (revenus issus des fees et commissions) tirée par une forte croissance des unités de compte dans les réserves et une bonne contribution de SwissLife Banque Privée ;

- une hausse de la marge financière portée par une politique d’investissements maîtrisée, malgré un renforcement de la réserve de participation des bénéfices distribuables aux assurés, dans un contexte de baisse des taux servis ;

- et une gestion attentive des coûts malgré une forte hausse de notre activité et de nos investissements dans des projets de croissance, d’amélioration de notre efficacité opérationnelle ou liés aux évolutions réglementaires.

Le chiffre d’affaires 2015, s’établit à  4 244 millions d’euros, en hausse de 2% dans un marché de l’assurance en augmentation de 4%.

Cette  progression est tirée par l’assurance vie dont les primes sont en hausse de 5% (2 622 millions d’euros). Cette croissance du chiffre d’affaires s’accompagne d’une excellente qualité des affaires : la part des primes en unités de compte dans le chiffre d’affaires vie est en hausse de 4 points s’élevant à 45%, soit plus de deux fois supérieure au marché (20%). La collecte nette, qui s’élève à 1,2  milliard d’euros, est en progression de 14% ; elle est orientée à 80% en unités de compte (dans un marché à 54%). 

Dans un marché compétitif et en profonde mutation en santé/prévoyance, le chiffre d’affaires en santé/prévoyance s’établit à 1 274 millions d’euros, en retrait de 4% par rapport à 2014. Ainsi, en ligne avec les objectifs stratégiques, les activités santé collective standard (+23%) et prévoyance individuelle (+7% dans un marché à +4%) connaissent de fortes progressions alors que l’assurance santé individuelle enregistre une diminution attendue de 9% dont -4% dus à la perte d’une partie du portefeuille d’assurance santé des Frontaliers (régime spécifique).

Le chiffre d’affaires 2015 de l’activité dommage s’élève à 348 millions d’euros, quasi stable par rapport à 2014 (350 millions d’euros).

Swiss Life a  par ailleurs renforcé son efficacité opérationnelle dans un contexte de hausse de l’activité et malgré les investissements réalisés dans les projets de croissance, d’infrastructure ou liés aux évolutions réglementaires. Les ratios d’efficacité s’améliorent, notamment en assurance vie (0,57% en 2015 contre 0,59% en 2014).

La valeur des affaires nouvelles de Swiss Life France enregistre une nette progression et atteint 1,9% (contre 1,4% en  2014). Cette progression est le résultat de la hausse des volumes, de l’amélioration de la part UC et de la marge financière en vie combinée à des gains d’efficacité.

Charles Relecom, Président de Swiss Life France déclare :

« Je suis très satisfait des résultats de Swiss Life France en 2015 qui concluent avec succès notre programme stratégique Swiss Life 2015 avec l’atteinte de l’ensemble de nos objectifs. Nous avons démontré cette année encore, notre capacité à nous adapter et à nous développer de manière rentable ; je me réjouis particulièrement de nos performances en assurance vie,  de la réussite du virage pris vers l’Entreprise et de la transformation digitale entamée, notamment avec la création de la joint-venture CrossQuantum en partenariat avec Budget Insight et qui a abouti au lancement de LaFinBox. Cela nous permet de renforcer notre réponse aux attentes de nos clients et notre efficacité opérationnelle. Malgré le contexte économique et financier difficile, l’environnement juridique, fiscal et réglementaire toujours sous tension, ces résultats nous confortent dans la pertinence de notre programme Swiss Life 2018 et notre capacité à atteindre nos trois ambitions :

- Renforcer et enrichir le modèle « assureur gestion privée » de Swiss Life France

- Accélérer sa transformation digitale pour renforcer son orientation clients et son efficacité opérationnelle

- Poursuivre le développement ciblé de son modèle de multidistribution, avec notamment une accélération du développement sur le marché de l’entreprise.

Je suis convaincu qu’ainsi nous allons continuer à renforcer de manière durable notre compétitivité et conforter l’attractivité de Swiss Life auprès de ses clients et apporteurs».

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse :