Savez-vous ce qu’est un PEE, un PERECO, une prime d’intéressement, de participation, d’abondement… ? Derrière ces acronymes ou termes parfois techniques, se cache un mécanisme particulièrement intéressant pour les salariés et l’entreprise elle-même : l’épargne salariale. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif dont bénéficient près de 11 millions de Français.

Souvent mise en place dans les grandes entreprises, mais également accessible aux PME et TPE, l’épargne salariale présente un avantage non négligeable pour les salariés. Et parmi ceux qui en bénéficient, près de 80 % se déclarent satisfaits, selon une récente étude d’OpinionWay pour l’Autorité des marchés financiers (AMF).

L’épargne salariale, qu’est-ce que c’est ?

L'épargne salariale est un système d'épargne collectif proposé par certaines entreprises. Ce dispositif consiste à verser à chaque salarié une prime liée à la performance de l'entreprise (intéressement) ou représentant une quote-part de ses bénéfices (participation).

À quoi ça sert ?

L’épargne salariale permet aux salariés de se constituer un capital à moyen/long terme, pour financer un projet, préparer leur retraite ou tout simplement renforcer leur pouvoir d’achat, tout en profitant d’une fiscalité avantageuse.

Pour le chef d’entreprise, c’est un moyen de motiver ses salariés en les impliquant dans la réussite globale de l’entreprise.

Qui peut en bénéficier ?

Lorsque l’entreprise met en place une épargne salariale, tous les salariés peuvent en bénéficier. Une durée minimale d’ancienneté dans l’entreprise peut toutefois être exigée ; elle ne peut excéder 3 mois.

Les dispositifs d’épargne salariale profitent également aux chefs d’entreprise et dirigeants non-salariés (président, directeur général, gérant et membre du directoire), dans les entreprises comprenant au moins un salarié et au plus 249 salariés.

Où verser l’épargne salariale ?

Les sommes attribuées peuvent, au choix du salarié, lui être versées directement ou être déposées sur un plan d’épargne d’entreprise (PEE) ou un plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (PERECO, ex-Perco).

  • PEE


Le PEE permet aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières au sein de l'entreprise. Les versements du salarié liés à l'intéressement ou la participation peuvent être complétés par des contributions de l'entreprise (abondements). Les sommes sont bloquées au moins 5 ans, sauf cas de déblocages exceptionnels (mariage, acquisition immobilière, création d’entreprise…).

  • PERECO


Le PERECO sert à épargner pour la retraite. Les sommes sont bloquées jusqu'à la retraite, sauf cas de déblocage exceptionnel. Au moment de la retraite, les sommes sont disponibles sous forme de rente et/ou de capital. Contrairement au PEE, les versements volontaires des salariés peuvent être déduits de leur revenu imposable.

Comment alimenter un PEE ou un PERECO ?

Verser de l’argent sur le PEE ou le PERECO est facultatif. Si vous décidez de le faire, les sommes peuvent provenir :

  • de l’intéressement ;
  • de la participation ;
  • des versements volontaires du salarié ;
  • des droits monétisés d’un compte épargne temps (CET) ;
  • de transferts provenant d’autres plans salariaux ;
  • d’abondement, c'est-à-dire de versements de l'entreprise.

Les avantages de l’épargne salariale

Pour les salariés

  • une solution d’épargne complémentaire pour financer différents projets personnels ;
  • un cadre social et fiscal avantageux : l’intéressement, la participation et l’abondement versés par l’entreprise ne sont pas taxés (si ces sommes sont placées sur un PEE ou un PERECO) ;

Pour l’entreprise

  • un dispositif fiscalement attractif : l’intéressement, la participation et l’abondement versés aux salariés sont exonérés de charges sociales et déductibles des bénéfices imposables de la société ou du revenu de son mandataire social ;
  • un moyen de motiver/fidéliser ses salariés, de les impliquer dans la réussite globale de l’entreprise, d’augmenter leur pouvoir d’achat et de les aider à préparer leur retraite ;
  • une gestion financière performante : vos salariés peuvent choisir les supports financiers en fonction de leurs besoins, de leur appétence au risque et de leur horizon de placement ;
  • pour vous chefs d’entreprise, une opportunité de préparer votre retraite avec l’aide de votre structure professionnelle.

Les cas de déblocage anticipé

Votre épargne salariale est placée sur un PEE ? Vous pouvez débloquer vos fonds de manière anticipée, notamment dans les cas suivants :

  • rupture du contrat de travail ;
  • mariage ou conclusion d’un PACS ;
  • naissance ou adoption d’un 3ème enfant ;
  • divorce ou dissolution d’un PACS avec la garde d’au moins un enfant ;
  • décès du salarié, de son époux(se) ou partenaire PACS ;
  • invalidité du salarié, de son époux(se) ou partenaire PACS ou de ses enfants ;
  • surendettement du salarié ;
  • acquisition, construction, agrandissement ou remise en état de la résidence principale ;
  • création ou reprise d'entreprise.


Si votre épargne salariale est placée sur un PERECO, vous avez la possibilité de débloquer votre capital lors de l’acquisition de la résidence principale ou dans certaines situations difficiles (surendettement, invalidité…)[1].

Pourquoi choisir SwissLife PER Collectif ?

Outre le cadre fiscal avantageux et les atouts du Plan d’épargne retraite, choisir SwissLife PER Collectif[2] vous permet de bénéficier du savoir-faire et de l’expertise de Swiss Life Asset Managers, qui compte plus de 160 ans d’expérience dans la gestion des actifs du groupe Swiss Life.

6 bonnes raisons de choisir Swiss Life PER Collectif :

- L’accompagnement Swiss Life. Nos experts gèrent votre épargne retraite en fonction de votre horizon de placement ;

- L’avantage fiscal : vous vous constituez un complément de revenus pour la retraite tout en réalisant des économies d’impôts dès à présent (vos versements volontaires peuvent être déduits de vos revenus imposables) ;

- Une gestion clé en main. La possibilité de choisir le pilotage retraite, une solution clé en main vous permettant de bénéficier en permanence de l'allocation d'actifs la plus adaptée à votre horizon de départ à la retraite et à votre profil de risque.

- Le seul PERECO assurantiel du marché :

  • Une garantie de prévoyance : Swiss Life fait bénéficier vos collaborateurs de la garantie « plancher décès » qui préserve leur conjoint ou bénéficiaire désigné des aléas des marchés financiers ;
  • Une table de mortalité garantie à l’adhésion[3] y compris pour les bénéficiaires en cas de réversion ;
  • Un large choix de supports d’investissement incluant un fonds en euros, permettant de sécuriser au mieux l’épargne ;
  • Une fiscalité avantageuse en cas de décès

- La liberté de choix à la retraite. Dès l’âge de la retraite, vous décidez librement de la façon dont vous allez profiter de votre épargne (sortie en capital ou en rente) ;

- Une épargne accessible. Votre épargne reste disponible avant la retraite si vous faites l’acquisition de votre résidence principale[4] ou en cas de coup dur ;

Avez-vous pensé à l'épargne salariale comme solutions d'épargne retraite pour vous, votre conjoint salarié ou vos salariés ?

Veuillez accepter les Cookies pour une publicité ciblée afin de pouvoir voir la vidéo. Cookie settings

[1] L’épargne acquise au titre des éventuels versements obligatoires de l’employeur et/ou du salarié ne peut pas faire l’objet d’une sortie anticipée en cas d’acquisition de la résidence principale ; au terme, elle ne pourra donner lieu qu’au versement d’une rente viagère.

[2] Contrat d’assurance de groupe en cas de vie dont les prestations sont liées à la cessation d’activité professionnelle libellé en euros et en unités de compte – l’investissement sur les unités de compte présente un risque de perte en capital.

[3] Pour tous les versements volontaires déductibles, les versements liés à l’épargne salariale ou d’épargne temps et pour les cotisations obligatoires.

[4] L’épargne acquise au titre des éventuels versements obligatoires de l’employeur et/ou du salarié ne peut pas faire l’objet d’une sortie anticipée en cas d’acquisition de la résidence principale ; au terme, elle ne pourra donner lieu qu’au versement d’une rente viagère.