En juillet 2024, l’ensemble des collaborateurs levalloisiens de Swiss Life France emménageront dans un tout nouvel immeuble – situé à Puteaux-La Défense – qui deviendra le siège social du groupe, en France.

Swiss Life France va en effet signer un Bail en Etat Futur d'Achèvement (BEFA), dans le cadre d’une promesse de vente signée pour son compte par Swiss Life Asset Managers France, visant l’acquisition de cet immeuble en l'Etat Futur d'Achèvement (VEFA).

Ce nouveau bâtiment – Le Bellini – répond tant par sa construction que son aménagement, aux nouveaux usages et modes de travail. Il est l’une des composantes clés de NEO (Nouveaux Environnements et Organisation du travail), un ambitieux projet de transformation organisationnelle, culturelle et technologique – transformation accélérée dans le contexte de la crise sanitaire – lancé par Swiss Life en 2021, pour à la fois améliorer la performance individuelle et collective et le bien-être de chaque collaborateur.

 

Crédit photo : Franklin Azzi Architecture – Photos non contractuelles

Le projet NEO repose sur quatre piliers

Nouveaux Environnements et Organisation du travail

1) L’amélioration des modes de travail et de la culture managériale avec la signature notamment d’un nouvel accord de télétravail dit « responsable » ;
2) L’aménagement des espaces de travail pour s’adapter aux nouveaux modes de travail et renforcer la performance individuelle et collective ;
3) L’accélération technologique des outils et des process ;
4) La santé et le bien-être des collaborateurs dans leur environnement de travail hybride.

Ces quatre piliers s’inscrivent naturellement dans la démarche RSE #smartlife de Swiss Life car NEO a été conçu au regard de sa stratégie d’entreprise responsable déployée à travers les dimensions suivantes :
- Employeur responsable ;
- Investisseur responsable ;
- Acteur de l’écologie opérationnelle.

Les quatre piliers de NEO

1) Un nouvel accord de Télétravail Responsable, reflet d’une culture favorisant autonomie et responsabilisation
Depuis 2019, Swiss Life favorise une culture d’entreprise qui permet à chaque collaborateur d’être pleinement acteur de son développement, en cohérence avec la raison d’être de Swiss Life : « Permettre à chacun de vivre selon ses propres choix ».
Cette ambition de transformation culturelle et de « collabor-acteur » est au cœur du projet NEO et du nouvel accord de télétravail – télétravail initié depuis 2012 chez Swiss Life. Désormais, l’ensemble des collaborateurs volontaires, quel que soit leur statut (CDI, CDD, alternants et stagiaires) peuvent bénéficier jusqu’à 135 jours de télétravail par an ; ce nouvel accord, plus flexible que le précédent, a pour objectif de favoriser de nouveaux comportements plus autonomes et responsables en tenant compte à la fois des besoins des managers et des attentes des collaborateurs.
Afin d’instaurer le maximum de flexibilité dans l’organisation, le nombre et la planification des jours en télétravail sont déterminés en fonction de l’activité de chaque direction (notamment celles en relation avec les clients), de ses avancées technologiques, des missions réalisables efficacement à distance et de la capacité des collaborateurs à télétravailler.

2) Évolution des espaces de travail : un réaménagement des bureaux de Levallois réalisés au premier semestre 2021 et un projet immobilier abouti en 2024 à Puteaux
Les nouveaux environnements physiques doivent refléter et favoriser la transformation des modes de travail qui a été accélérée pendant la crise sanitaire. Les activités réalisées au bureau par les collaborateurs ont évolué, notamment avec la généralisation du télétravail, générant, de fait, des besoins de nouveaux types d’espaces. Afin de répondre à cet objectif, Swiss Life France a réaménagé, dès le 1er semestre 2021, les locaux de son actuel siège social, à Levallois, pour optimiser le travail hybride (à distance et sur site) et pour que les collaborateurs puissent travailler au sein d’environnements par activités, organisés autour d’espaces adaptés à chaque besoin. Ainsi, les environnements de travail ont été repensés pour y ancrer de nouveaux usages favorisant le collaboratif, les échanges et la convivialité.

En juillet 2024, tous les collaborateurs levalloisiens emménageront dans un nouvel immeuble, le Bellini, futur siège social de Swiss Life France, dont l’une des vocations sera de refléter les valeurs et l’image de l’entreprise auprès de ses parties prenantes. Bénéficiant d’une visibilité exceptionnelle sur les quais de Seine et d’une signature architecturale forte et élégante, cet immeuble de bureaux, réalisé par le cabinet Franklin Azzi Architecture, développera plus de 18 000 m² de bureaux comprenant 13 étages, des terrasses, un rooftop avec une vue dégagée sur Paris, ainsi que 2 commerces sur la rue Bellini.

Il comprendra notamment 1 700m2 d’espace mutualisé, qui seront aménagés pour encourager les échanges et les interactions entre les collaborateurs. À titre d’exemple, l’agora au premier étage sera conçue comme l’espace fédérateur de l’entreprise ; un espace où l’on pourra travailler, se rencontrer, discuter et échanger, prendre un café, se restaurer à toute heure de la journée ; et au sein duquel les collaborateurs auront accès à l’ensemble des services proposés par la conciergerie ; véritable centre névralgique de l’immeuble et espace public social, ce premier étage accueillera également des événements ponctuels.
Cet immeuble du futur, tant dans sa conception, son aménagement que les services proposés, répond aux critères RSE les plus exigeants et a vocation à favoriser la qualité de vie au travail des collaborateurs de Swiss Life. 

Les autres sites de Swiss Life en France feront également l’objet d’un réaménagement des espaces de travail d’ici 2024.

3) L’accélération technologique des outils et des process 
Les moyens technologiques sont un prérequis pour le bon fonctionnement du travail hybride. Ils se traduisent par un équipement homogène des postes de travail, un matériel audiovisuel de qualité dans les salles de réunion et des outils collaboratifs pour faciliter les interactions à distance. Associés à une démarche « sobriété papier et numérique » rendue possible par la digitalisation des processus et des activités, ces moyens technologiques mis en œuvre permettent à Swiss Life d’assurer les conditions de mobilité et de travail à distance et sur site pour les collaborateurs.

Les initiatives suivantes ont déjà été mises en place :

  • La « Digital Workplace » avec le déploiement de Teams, OneDrive, Sharepoint et de la suite Office 365, associé à un accompagnement des collaborateurs pour une utilisation adaptée de ces outils numériques, afin de limiter leur empreinte environnementale.
  • L’équipement visio des salles de réunions, y compris en mode inclusif, ou encore l’accélération de la dynamique de dématérialisation (GED, signature électronique) et l’accompagnement des équipes dans la diminution de l’usage du papier et le partage de bonnes pratiques.

4) La santé et le bien-être des collaborateurs dans leur nouvel environnement de travail, tout comme à distance (équilibre vie privée/vie perso, qualité de vie au travail renforcée, etc.)
Dans ce contexte de transformation, Swiss Life a mis en place un dispositif d’accompagnement complet auprès des managers et collaborateurs, au travers d’ateliers de mise en situation, de formations et réunions d’information. Un réseau de collaborateurs a été formé pour accompagner les équipes au quotidien et faciliter les transformations. L’enjeu est d’inciter les équipes à se mettre d’accord sur des principes communs de fonctionnement au sein de leur environnement de travail.
De plus, elle évalue régulièrement, via des sondages, la perception et l’appréciation desdits collaborateurs au regard des évolutions des modes de travail et des outils. Leurs résultats permettent de mettre en place des plans d’actions répondant au mieux à leurs attentes et aux besoins de l’entreprise.
Enfin, Swiss Life reste attentive également aux risques psychosociaux que pourraient engendrer l’évolution de ces modes de travail et met en place les dispositifs de prévention adéquats.

 

NEO : un projet porteur de l’ambition de Swiss Life en termes de RSE


Le projet NEO concrétise l’ambition de Swiss Life en termes de RSE dans ses dimensions à la fois environnementale, sociale et de gouvernance. 

1) Employeur responsable

  • La première pierre angulaire de ce volet repose sur l’accord de télétravail responsable avec l’augmentation des jours télé-travaillés, impliquant une plus grande autonomie des collaborateurs et plus grande agilité de l’organisation. Cette transition s’opère par l’accompagnement des collaborateurs vers ces nouveaux modes de travail en mode hybride et une attention particulière portée à la santé et au bien-être des collaborateurs.
  • Qualité de Vie au Travail : Le Bellini offrira aux collaborateurs de nombreux services favorisant la QVT et le bâtiment vise différents labels garantissant le confort et le bien-être sur le nouveau site : certification OSMOZ pour la QVT ; label WiredScore gold lié à la connectivité (wifi, sécurité dans l’adduction et dans l’arrivée de la fibre optique, pour profiter du débit et de la bande passante).

2) Investisseur responsable

  • Le Bellini, futur siège social de Swiss Life France, répond à des critères RSE, sur la base d’une analyse ESG qui permet notamment une intégration dans le Global Real Estate Sustainability Benchmark (GESB) . Celui-ci évalue l’actif immobilier sur des critères tels que les aspects de santé et sécurité, l’énergie, l’eau, les déchets, la biodiversité, les émissions de gaz à effet de serre, ou encore la pollution.
  • L’immeuble visera à sa livraison des certifications et labels des plus exemplaires telles que la Certification « NF Bâtiments tertiaires - Démarche HQE (Millésime 2016) accompagnée d’un « Passeport Bâtiment Durable » d’un niveau « Excellent », la certification « BREEAM International New Construction 2016 » niveau « excellent », la labellisation « BBC Effinergie + », et enfin la labellisation « OsmoZ ». 
  • Le choix du promoteur, Altarea, s’est fait pour son identité et ses valeurs, créatrices de performance extra-financière (statut green star5 par le GRESB).


3) Acteur de l’écologie opérationnelle
Les opérations réalisées au niveau des bâtiments actuels et futurs, et les processus mis en place dans le cadre de la transformation ont été pensés sous le prisme de l’économie circulaire, afin de limiter le gaspillage des ressources et de réduire l’empreinte environnementale de Swiss Life :

  • Concernant le réaménagement des espaces de travail de Levallois, l’objectif a été de réutiliser au maximum l’équipement existant, complété à la marge par du mobilier neuf (10%). 13,5 tonnes de mobilier non utilisé ont été collectées pour être réemployées, rénovées et valorisées via une entreprise spécialisée dans le recyclage.

[1] GRESB | The Global ESG Benchmark for Real Assets | ESG Real Estate | ESG Infrastructure – The ESG Benchmark for Real Assets