Aujourd’hui, l’ensemble des lieux d’habitation doit être équipé d’au moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF). Pourtant, à peine plus d’un foyer sur deux en dispose. 

Pourquoi un tel dispositif ?

Chaque année en France, 250 000 incendies d’habitation provoquent, outre des dégâts matériels, 800 décès dont les deux tiers par asphyxie durant le sommeil. Le détecteur de fumée, en vous alertant par un signal sonore dès le début de l’incendie, peut vous sauver la vie.

Quelles obligations pour un propriétaire / un locataire ?

L’installation du système est à la charge du propriétaire. S’il loue son bien, il doit vérifier le bon fonctionnement du dispositif lors de l’état des lieux ; si le logement est déjà loué, c’est au bailleur de fournir l’équipement ou de le rembourser. Par la suite, et dans tous les cas de figure, il incombe à l’occupant des lieux de veiller au maintien en ordre de marche du détecteur, et d’assurer son renouvellement, si nécessaire.

Comment choisir ?

Pour être en règle, l’appareil doit être revêtu du label CE et, surtout, conforme à la norme européenne NF EN 14 604. Sachez également qu’il existe des systèmes munis d’un signal lumineux adaptés aux personnes malentendantes.

Combien cela vaut-il ?

D’après « Que Choisir », entre 10 et 20 € selon les marques, voire 30 € ou 40 € avec une pile qui dure 10 ans. 

Comment l’installer ?

Dans un studio, il faut le placer loin de la cuisine et de la salle de bain. Dans un appartement, l’idéal est de le poser à proximité des chambres, dans un dégagement ou un couloir. Pour un duplex ou une maison, il est conseillé d’en prévoir un par étage. Le tout est de le fixer solidement en hauteur et à distance des sources de vapeur « normales », fumées de cuisson ou de bouilloire.

Faut-il le déclarer à son assureur ?

Oui. Cette notification est du ressort de l’occupant des lieux (voir modèle d’attestation ci-dessous). 

Modèle d'attestation

Je soussigné (vos nom et prénom), détenteur du contrat n° (votre numéro de contrat) atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé au (adresse du logement) conforme à la norme NF EN 14 604.