Loi Madelin, accident du travail, retraite surcomplémentaire, revenus fonciers …Comment assurer le maintien du salaire aujourd’hui, dans 30 ans ?

Introduction : la rémunération du dirigeant

1. Indispensable : l'assurance prévoyance

2. Parce que le dirigeant est souvent pilier : le contrat homme clé

3. L’assurance santé : protéger ses collaborateurs, ses proches, et soi-même

4. Garder une bonne qualité de vie en préparant sa retraite

5. Prendre contact avec un Expert Swiss Life 

La rémunération du dirigeant, est constituée de plusieurs sources :

- La rémunération « financière » qui permet de « vivre » au quotidien et de combler certains projets de vie à court et moyen terme,

- Le versement de dividendes, qui peuvent être placés dans le cadre d’une stratégie de gestion de patrimoine

- La protection sociale, permettant notamment de constituer une retraite supplémentaire, et de protéger ses proches ainsi que soi-même en cas d’arrêt de l’activité

- Les revenus différés (épargne d’entreprise, épargne retraite)

- A terme, la cession de l’entreprise peut enfin être une source de rémunération non négligeable, pourvu que l’entrepreneur ait élaboré une stratégie permettant d’accroître la valeur vénale de sa structure, et surtout ait anticipé cette opération.

La responsabilité du dirigeant est de se protéger, pour finalement protéger son entreprise, ses collaborateurs, ses proches. Et par conséquent, de trouver le juste équilibre entre le niveau de rémunération « financière » directe et le niveau de protection sociale.

La retraite est également une étape critique en termes de rémunération du dirigeant, qui subit généralement une chute de 50 à 80%. Pour limiter ce décrochage, le dirigeant peut mettre en œuvre des solutions facultatives de retraite supplémentaire, à anticiper, si possible dès la création de l’activité, et ce quel que soit son statut : artisan, commerçant, indépendant, gérant de SARL, dirigeant de SAS, etc…

 

           1. Indispensable : l’assurance prévoyance

Pour se protéger face aux situations imprévues et aux aléas de la vie, des garanties sociales de chef d’entreprise existent. Elles peuvent entrer dans le cadre de la déduction Madelin ou dans le cadre de la déduction Article 83, selon le statut fiscal du dirigeant. Diverses formules d’assurance perte de revenus peuvent vous garantir un revenu de remplacement. Une allocation journalière vous est versée en cas d’accident ou de maladie (Garantie incapacité de travail). Cette indemnisation journalière peut être prolongée sous condition, si vous souffrez d’une affection invalidante (Garantie invalidité).

En cas de décès accidentel, votre entreprise et vos proches sont également protégés. 

  

          2. Parce que le dirigeant est souvent pilier : le contrat homme clé

Le dirigeant est souvent un pilier de l’entreprise. Il en est souvent de même pour certains collaborateurs indispensables. L’assurance homme-clef est une solution intéressante pour assurer la pérennité de l’entreprise, et donc rassurer vos partenaires et salariés et protéger les revenus de chacun, y compris ceux de vos proches. Le capital décès peut aller chez Swiss Life jusqu’à 8 000 000 euros.

Prendre contact avec Swiss Life

         

          3. L’assurance santé : protéger ses collaborateurs, ses proches, et soi-même

La complémentaire santé entre dans le cadre fiscal de la loi Madelin et dans celui des contrats d’entreprise Article 83. Des formules adaptées existent ainsi pour protéger les salariés, le dirigeant et leurs familles respectives.

Le dirigeant a tout intérêt à bien garantir sa santé, ce qui de manière indirecte constitue une protection de son entreprise, en particulier dans le cadre d’une démarche santé préventive.

  

          4. Garder une bonne qualité de vie en préparant sa retraite

Pas d’indemnité de départ à la retraite pour le chef d’entreprise, et des retraites de base et complémentaires souvent très faibles. Il doit donc anticiper longtemps à l’avance pour maintenir ses revenus le moment venu. De nombreuses solutions s’offrent à lui ; elles  peuvent entrer dans le cadre du Madelin retraite ou du PERE ou d’un contrat « Article 82 ». Ces compléments de retraite doivent être suffisamment conséquents pour pallier à la baisse constante des régimes par répartition. Certaines formules peuvent bénéficier à tous les salariés ou à une catégorie donnée de personnel. L’assurance vie est également un placement utilisé fréquemment pour améliorer la retraite.

La constitution et la protection du patrimoine entrent également dans cette logique et peuvent faire l’objet d’une stratégie patrimoniale de qualité, pourvu que l’on soit bien conseillé.

Prendre contact avec Swiss Life

          5. Prendre contact avec un Expert Swiss Life 

Prendre contact avec Swiss Life en cliquant ici