Vous avez sans doute déjà confié à un proche le soin d’arroser vos plantes, de vider votre boîte aux lettres et vos animaux sont en sécurité… Mais vous ? Qui prendra soin de vous en cas de pépin à l’étranger ? Souvent méconnus, la Carte européenne d'assurance maladie (CEAM) et les prestations d’assistances sont pourtant simples à acquérir et peuvent rendre de grands services… C’est notre fiche pratique du mois !

La CEAM est un sésame indispensable pour faciliter la prise en charge d’éventuels soins médicaux dans l’un des 27 États membres de l’Union européenne, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse. Mieux : si vous êtes moins bien remboursé qu’en France — ou si vous avez oublié de demander votre carte avant de partir —, vous pourrez faire valoir vos droits à votre retour, pensez alors à conserver vos justificatifs.

En revanche, pour tous les autres pays, notamment ceux où ces coûts sont très élevés, comme aux États-Unis et dans nombre de régions d’Asie, la Sécurité sociale n’est pas tenue de vous défrayer, surtout si les dépenses engagées dépassent les plafonds français. Disposer d’une assistance voyage, qui vous offre en plus la possibilité d'un rapatriement rapide, devient alors une sage précaution.

Êtes-vous déjà protégé sans le savoir ?

Si vous avez ajouté le module « confort » à votre formule « Swiss santé », c’est le cas : n’hésitez pas à vérifier auprès de votre interlocuteur habituel Swiss Life avant de partir. Par ailleurs, certains contrats d’assurance incluent parfois cette prestation, à l’exemple de votre multirisque habitation ou d’une « garantie accident de la vie »… Prenez le temps de relire ce qui vous est proposé.

De surcroît, si vous avez acheté votre voyage avec une carte bancaire, vous pouvez bénéficier de diverses garanties : soit d’assurance (décès/invalidité, bagages, annulation, retard, responsabilité civile), soit d’assistance (frais médicaux, rapatriement, retour anticipé…). Là aussi, il vous faut vérifier, d‘autant que les couvertures varient considérablement selon les cartes, en étendue comme en montant des sommes remboursées.

L’essentiel :

•     Gratuite et valable un an, la carte européenne d'assurance maladie doit être réclamée au moins 15 jours avant le départ, auprès de votre caisse. En cas d'urgence ou de demande trop tardive, un certificat provisoire de remplacement de 3 mois est délivré.

      Plus de détails : vosdroits.service-public.fr/F213.xhtml

•     Pour mettre en jeu vos prestations d’assistance, votre compagnie, quelle qu’elle soit, doit avoir été prévenue et avoir donné son accord préalable.

      Pour en savoir plus ou utiliser les éventuelles prestations d’assistance de votre contrat, n’hésitez pas à contacter votre interlocuteur habituel Swiss Life.