Charges du personnel

Bulletin de paie, Plan d’épargne entreprise, abondement PERCO

Comment optimiser ses charges sociales ?

En France, les charges sociales constituent une dépense considérable pour l’entreprise. C’est pourquoi, les experts RH incitent les dirigeants de TPE / PME à considérer la feuille de paie comme l’un des leviers de rémunération, mais en aucun cas le seul. Les entrepreneurs l’ont bien compris et adoptent de plus en plus, une politique de rémunération diversifiée.

Triple avantage : les charges salariales s’en voient nettement réduites, l’entreprise est plus compétitive et les salariés sont plus motivés… Car cette stratégie de rémunération leur profite également.

Inconvénient : cette réduction des charges de personnel demande de l’expertise et un bon conseiller (paie / comptable /fiscaliste/ centre de gestion agréé + assureur spécialiste) à ses côtés ainsi qu’un peu de temps (déclarations Urssaf, calcul de la CSG déductible, des charges d’exploitation…). Ces dispositifs sont en général applicables à l’ensemble du personnel ou à une catégorie.

Alors, comment optimiser ses cotisations sociales obligatoires ?

1. Le PERE (Plan d’Epargne Retraite Entreprise – dit « Article 83 »)

Le Plan d’Epargne Retraite Entreprise (PERE) a pour objectif de proposer à  l’ensemble de ses collaborateurs ou à un collège objectivement défini de se constituer un complément de revenu pour la retraite.

Les comptes individuels des salariés sont alimentés par les cotisations obligatoires de l’entreprise principalement, et par des versements individuels et facultatifs du salarié. Lors du départ à la retraite, l’adhérent percevra un complément de revenu régulier versé à vie (rente viagère, pouvant être réversible et/ou pouvant prévoir des annuités garanties).

Le PERE propose un système fiscal et social privilégié pour l’entreprise et ses salariés : Les sommes versées par l’entreprise sont déductibles de l'assiette de l'impôt sur les bénéfices sans limitation, et exonérées de cotisations de sécurité sociale dans la limite de 5% de la rémunération plafonnée à 5 PASS. Pour le salarié, les cotisations patronales et salariales n’entrent pas dans l’assiette de l’impôt sur le revenu dans la limite de 8% de la rémunération plafonnée à 8 PASS et les versements individuels et facultatifs sont déductibles du revenu imposable dans une limite annuelle égale à 10% de la rémunération (N-1) plafonnée 8 PASS (N-1).

NB : PASS 2017 : 39.228€

Lire : http://www.swisslife.fr/Professionnels-Dirigeants/Motiver-mes-salaries

2. PEE : un excellent outil d’optimisation des charges sociales salariales (et patronales)

Le plan d’épargne entreprise (PEE) est un outil moyen terme très avantageux pour l’entreprise et le salarié.

Lire : http://www.swisslife.fr/Professionnels-Dirigeants/Motiver-mes-salaries

3. LE PERCO : le pendant retraite du PEE

Le Plan Épargne Retraite Collectif (PERCO) est basé sur le même principe que le PEE et permet au salarié de disposer d’un capital et / ou d’un complément de revenu à la retraite.

Lire : http://www.swisslife.fr/Professionnels-Dirigeants/Motiver-mes-salaries

4. Autres leviers permettant l’exonération de charges sociales (tout ou partie)

De nombreux autres outils de rémunération permettant de diminuer les charges mensuelles peuvent être étudiés avec votre conseiller expert Swiss Life et votre cabinet expert paie, qui pourront par ailleurs vous accompagner dans leur mise en place et préparer pour vous, toutes les démarches administratives nécessaires :

-       les couvertures de prévoyance collective

-       l’intéressement, la participation

-       les avantages appréciés des salariés tels que : Tickets Restaurant, Chèques Cadeau, Chèque Culture, la prise en charge des frais de transport en deux roues

-       l’emploi de travailleurs handicapés et seniors, qui s’inscrivent de surcroît dans une démarche de Responsabilité Sociale de l'Entreprise constructive

-       le pilotage intelligent de la paie,…