Les études le prouvent : l’ouverture sur le monde stimule les capacités sensorielles et la mémoire

Les sorties culturelles favorisent la préservation des capacités cognitives et évitent le repli sur soi. L’art, la musique, les échanges privilégiés avec les proches, sont des moments à part pendant lesquels les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer s’échappent de leur quotidien.

Les thérapies non médicamenteuses sont de plus en plus développées face à cette maladie dont on ne guérit pas. L’art est l’un des vecteurs majeurs de ces approches car « il permet de favoriser un espace commun de partage, d’offrir un lieu de libre expression » comme le souligne Judith Mollard, psychologue clinicienne et chef de projet de L’association France Alzheimer et maladies apparentées.

L’art et la musique comme thérapie

A La Piscine, musée d’art et d’industrie André Diligent, Roubaix, c’est depuis plus de 5 ans qu’un petit groupe animé par Julien se plonge dans l’art  tous les mois. Fort du succès de ces visites ateliers créatifs, la Fondation a développé son action avec la Réunion des musées Nationaux (au Grand Palais, au Louvre, au musée du quai Branly, à Versailles), ainsi qu’avec le Centre Pompidou.

La Fondation Swiss Life est également partenaire de l’association Music’O seniors avec laquelle elle organise des concerts de jeunes chanteurs lyriques issus de conservatoires dans des centres d’accueil Alzheimer. Elle soutient également La Cité de la musique/ Philharmonie de Paris pour «  Au rythme du souvenir », projet à découvrir avec le web documentaire : http://aurythmedusouvenir.philharmoniedeparis.fr/

Le nouveau projet « l’art autrement » au Palais de Tokyo

Forte des résultats obtenus depuis 2010 en donnant accès à l’art aux malades d’Alzheimer, la Fondation Swiss Life continue à se mobiliser et se réinvente en 2015. Un nouveau partenariat vient d’être conclu avec le Palais de Tokyo à Paris et l’association France Alzheimer. Le premier test a été lancé le 7 novembre pour un cycle de 4 visites. Animés par un duo médiateur et art thérapeute, les visites de 2h permettront d’aborder la création contemporaine sous un angle ludique et intime.