Juste après le cancer et les maladies cardio-vasculaires, et bien avant tout le reste, ils provoquent chaque année près de 19 000 décès et des millions de blessés.

Chaque année, les accidents de la vie courante frappent 11 millions de personnes et laissent parfois de graves séquelles. Et les deux tiers d’entre eux surviennent chez soi, paradoxalement l’endroit où l’on se sent le plus en sécurité

Ces événements, s’ils touchent tous les milieux et toutes les tranches d’âges, affectent plus particulièrement les enfants et les seniors.Les enfants ne possèdent qu’à six ans la totalité de leurs possibilités psychosensorielles : jusque-là, ils voient moins bien, ont du mal à identifier un danger et la notion de vide leur est inconnue. Quant aux seniors, qui représentent la moitié des décès liés aux accidents de la vie, ils sont surexposés au risque de chute en raison de la baisse de leur vision ou d’un logement moins bien adapté à leurs besoins…

Les pièges de la maison

Certains sont évidents : des ciseaux qui traînent, un carrelage mouillé, le manche d’une casserole d’eau bouillante qui dépasse d’une plaque chauffante, un parquet bien ciré…D’autres le sont beaucoup moins, comme le montre le site www.prevention-maison.fr placé sous le patronage du Ministère de la Santé.

Et si cela arrive ?

Les Français sont de plus en plus nombreux à avoir souscrit une garantie des accidents de la vie (GAV). Ce type de contrat permet d’être indemnisé rapidement en cas de dommages corporels survenus au cours de la vie privée, même si la victime a été imprudente.

La Garantie des Accidents de la Vie

Elle vous permet, ainsi qu’à votre famille, d’être couverts dans une multitude de situations, des accidents domestiques à ceux survenus au cours des loisirs… En cas de sinistre, en plus de l’indemnisation financière prévue, vous bénéficiez de services d’assistance très complets pour votre vie quotidienne : garde des enfants ou école à domicile, informations juridiques, soutien psychologique, etc.

Une garantie enfin ouverte aux seniors

De surcroît, jusqu’à 1 million d’euros peut être versé par personne, afin de faire face à tous les préjudices subis, notamment l’éventuelle dépendance d’une personne âgée victime d’une chute.Swiss Life est en effet l’un des tout premiers et des seuls assureurs à proposer cette garantie aux seniors, en leur permettant de se protéger, eux et leur famille, jusque 76 ans. Et ce avec un tarif adapté et compétitif.

Pour recevoir une documentation, contactez votre interlocuteur habituel

1. Source : le site santé du Ministère des Affaires sociales et de la Santé