Au premier semestre 2012, Swiss Life atteint un volume de primes de 9,8 milliards de francs, supérieur de 1% à celui du premier trimestre 2011 en monnaie locale. Elle parvient aussi à croître dans des secteurs d'activité stratégiques.

 • Grâce à de nouveaux progrès opérationnels et à un solide résultat des placements, son bénéfice d'exploitation s'accroît de 17% à 528 millions de francs. Après correction des effets exceptionnels et des effets de change, son bénéfice net est de 369 millions de francs, 15% au-dessus de celui de la même période de l'année précédente.

 • Les unités de marché Suisse, France, Allemagne et Investment Management contribuent quant à elles positivement au résultat opérationnel.

 • Le rendement net des placements de Swiss Life (2,7%) est en forte hausse par rapport à 2011 (1,9%) en raison d'une bonne gestion des placements et d'un portefeuille de placements de grande valeur et bien diversifié.

 • Les capitaux propres hors parts minoritaires progressent de 8% à 9,8 milliards de francs, et le taux de solvabilité I s'établit à 224%, contre 213% à la fin de l'année 2011.

« Je suis très satisfait de la marche des affaires au premier semestre 2012 » déclare Bruno Pfister, CEO du groupe Swiss Life. « Swiss Life est restée sur la voie du succès malgré des intérêts historiquement bas et des marchés toujours volatils. Cela prouve que nous avons pu rendre notre modèle commercial encore plus résistant au cours des dernières années. »

Bénéfice d'exploitation : forte hausse du rendement net des placements

Au premier semestre 2012, Swiss Life a amélioré son bénéfice d'exploitation de 17% par rapport à la même période de l'année précédente, celui-ci passant à 528 millions de francs, contre 452 millions de francs en 2011. Le bénéfice net corrigé des effets exceptionnels et des effets de change a pour sa part augmenté de 15% et se monte à 369 millions de francs (322 millions de francs l'année précédente). Cette hausse résulte de nouveaux progrès opérationnels et d'un solide résultat des placements. Le secteur Investment Management de Swiss Life a obtenu un revenu net des capitaux du portefeuille d'assurance de 3 236 millions de francs (contre 2 083 millions de francs en 2011). Dans un contexte de baisse des taux d'intérêts, le rendement direct des placements a atteint 1,8% et s'est donc maintenu au niveau de l'année précédente. Leur rendement net non annualisé de 2,7% a quant à lui permis à Swiss Life de sensiblement s’améliorer dans les placements d’assurance (1,9% en 2011). Pour Bruno Pfister, « cet excellent résultat est dû à la gestion active des placements et à un portefeuille de placements de grande valeur et bien diversifié ». Il ajoute : « Pour des raisons liées aux risques, nous avons parfois converti nos positions en euros dans d'autres monnaies. Cela nous a permis de renforcer le bilan et de protéger la marge d'intérêts, et donc notre future rentabilité ».

Hausse du bénéfice sur les marchés clés, recul chez AWD et Swiss Life International

Le résultat sectoriel de Swiss Life en Suisse s'inscrit à 341 millions de francs, soit 17% au-dessus de celui de la même période en 2011. Il a bénéficié d'un bon résultat en termes de risques et d'un résultat des placements exceptionnel. Après correction des effets de change, Swiss Life en France a augmenté de 14% son résultat sectoriel, qui s'établit à 80 millions de francs. Cela est principalement dû à l'amélioration des marges en vie et à une évolution favorable des ratios combinés en santé et dommages. En Allemagne, Swiss Life a présenté un bénéfice de 43 millions de francs, en hausse de 16% grâce au bon résultat des placements. La contribution d'Investment Management au bénéfice a elle aussi été plus élevée. A la suite d'une augmentation des actifs sous gestion et donc des honoraires de gestion d’actifs, ce secteur a en effet enregistré une hausse de bénéfice de 7%, celui-ci atteignant 61 millions de francs. Les résultats sont toutefois en recul au sein de Swiss Life International et d'AWD. Swiss Life International a ainsi essuyé une perte de 3 millions de francs en raison d'effets de change négatifs et de coûts plus élevés. Pour sa part, AWD a obtenu un bénéfice d'exploitation en légère hausse (+3%) sur le plan opérationnel par rapport à la même période de l'année précédente (22,4 millions d'euros). Sa contribution au résultat de 13,1 millions d'euros s'est cependant inscrite à la baisse par rapport au premier semestre 2011 (21,8 millions d'euros) à cause de provisions pour litiges d'un montant de 9,3 millions d'euros.

Pas de croissance à tout prix

Après correction des effets de change, Swiss Life a augmenté son volume de primes de 1%. Bruno Pfister déclare à ce sujet : « Nous sommes parvenus à croître dans des secteurs d'activité stratégiques, tels que les affaires Entreprises en Suisse, la prévoyance professionnelle vieillesse en Allemagne et les secteurs santé et prévoyance en France ». En Suisse, Swiss Life a connu une hausse de 2% de ses primes, qui se montent à 5 741 millions de francs. En France, après correction des effets de change, les primes ont diminué de 4% à 2 123 millions de francs, soit une surperformance en volume par rapport au marché français. Toujours après correction des effets de change, les primes ont reculé de 3% en Allemagne, où elles atteignent 805 millions de francs. Les primes en cours y ont toutefois augmenté de 4%, tandis que les primes uniques ont diminué pour des questions de profitabilité. Par rapport à l'année précédente, Swiss Life International a affiché une croissance de ses primes de 7%, à 1 211 millions de francs, après correction des effets de change. Le chiffre d'affaires d'AWD a quant à lui baissé de 13% à 232 millions d'euros en raison d'un environnement globalement difficile dans la branche. S'inscrivant à 141 milliards de francs, les actifs gérés par Swiss Life se sont accrus de 5% par rapport à la même période de l'année précédente. Grâce à la bonne marche des affaires, les réserves d'assurance ont progressé de 5% en monnaie locale pour atteindre 133 milliards de francs.

Renforcement de la base de capitaux

Swiss Life dispose d'une base de capitaux qui reste solide, puisque les capitaux propres hors parts minoritaires s'élevaient à 9,8 milliards de francs au milieu de l'année (soit une hausse de 8%). Sur la même période, le taux de solvabilité du groupe a augmenté pour passer de 213% à 224%.

Informations relatives aux manifestations de la journée

Vous trouverez des informations concernant les manifestations ayant lieu aujourd’hui à 9 h (téléconférence et webcast audio en direct pour les analystes et les investisseurs en anglais) et à 11 h (déjeuner de presse en allemand) à l’adresse www.swisslife.com, où vous trouverez également tous les autres documents relatifs aux résultats semestriels.

Télécharger le communiqué de presse complet :

CP17082012.pdf [43,92 kB]