Hausse de 26% du bénéfice d'exploitation de Swiss Life, à 993 millions de francs, et bénéfice net de 93 millions de francs en raison d'effets exceptionnels

 

  • Après correction, le bénéfice d'exploitation est en augmentation grâce à de nouveaux progrès opérationnels et à un excellent résultat des placements. Pour l'exercice 2012, il passe ainsi de 788 à 993 millions de francs.
  • Suite à des effets exceptionnels, notamment la réduction de 578 millions de francs des actifs incorporels d'AWD annoncée dès l’année dernière, le bénéfice net constaté se chiffre à 93 millions de francs (contre 606 millions de francs l'année précédente).
  • La bonne évolution du résultat opérationnel est notamment à attribuer aux unités de marché Suisse, Allemagne, France et Investment Management. Pour leur part, AWD
    et Swiss Life International n'ont pas évolué conformément aux attentes.
  • Grâce à une performance des placements de 8,5% (contre 7,5% l'année précédente),
    le résultat de ces derniers s'inscrit à 5,7 milliards de francs et leur rendement net, à 4,8% (contre 3,8% l'année précédente), ce qui a permis de renforcer encore nettement les provisions techniques.
  • Malgré des conditions de marché exigeantes, Swiss Life a engrangé 17,0 milliards de francs de recettes de primes, soit un chiffre comparable à celui de l'année précédente. Elle a également amélioré sa marge sur les affaires nouvelles, qui passe de
    1,2% à 1,4%.
  • A 10,3 milliards de francs, les capitaux propres se sont accrus de 12%. La solvabilité du groupe est quant à elle en hausse à 242% fin 2012 (contre 213% en 2011).
  • Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale une distribution de bénéfices de 4,50 francs par action.

« En 2012, Swiss Life est parvenue à accroître encore sa force de frappe », déclare Bruno Pfister, CEO du groupe Swiss Life. « Cela est à mettre à l'actif d’un excellent résultat des placements ainsi que de nouveaux progrès opérationnels. Bien que le bénéfice net ait considérablement souffert des amortissements sur les actifs incorporels d'AWD, nos chiffres clés relatifs à l'année écoulée indiquent que nous disposons de solides bases pour étendre encore notre position sur le marché dans les années à venir.»

Croissance dans les secteurs d'activité stratégiques

Swiss Life a de nouveau pu croître dans les secteurs d'activité d'importance stratégique. Elle est ainsi parvenue à maintenir le volume de primes au niveau de l'année précédente, puisque celui-ci est de 17,0 milliards de francs malgré des conditions de marché difficiles. En Suisse, marché d'origine, les affaires ont cru de 2% à 8,3 milliards de francs (année précédente : 8,1 milliards de francs), ce qui constitue une évolution satisfaisante. Les secteurs Entreprises et Clientèle privée ont tous deux contribué à cette augmentation, à hauteur de 2% et 1% respectivement. A taux de change constant, le volume de primes de Swiss Life en France est resté stable (4,3 milliards de francs), ce qui témoigne de sa solidité sur un marché en recul de 4%. En Allemagne également, Swiss Life a maintenu sa position (1,7 milliard de francs), avec une hausse de 2% des primes périodiques et des primes uniques en retrait. Les recettes de primes du secteur Activités d'assurance International, qui proviennent principalement des affaires internationales avec la clientèle privée fortunée, se chiffrent à 2,9 milliards de francs, ce qui correspond à un recul de 4% après correction des effets de change (année précédente : 3 milliards de francs).

Depuis le début de l'année, les activités du secteur Investment Management sont regroupées au sein de la sous-marque « Swiss Life Asset Managers ». Les actifs gérés par Swiss Life Asset Managers se sont élevés à 148 milliards de francs (contre 134 milliards de francs l'année précédente). Sur ces actifs, la part provenant de clients tiers a augmenté de 24% grâce à de nouveaux mandats et à une bonne évolution du marché, et excède ainsi les 20 milliards de francs. Les seuls afflux nets de nouveaux capitaux se sont élevés à plus de 2 milliards de francs. Par rapport à l'année précédente, les provisions techniques pour engagements envers la clientèle ont augmenté de 10 milliards de francs à 138 milliards de francs (hausse de 8%). AWD enregistre un chiffre d'affaires de 489 millions d'euros, en baisse de 13%. La société a surtout déçu en Allemagne.

« Nous réagissons aux évolutions observées en Allemagne et nous réorganisons dans le cadre de notre programme "Swiss Life 2015". Ainsi, nous gérerons de façon groupée nos activités d'assurance et tous nos canaux de distribution, à savoir Swiss Life, Swiss Life Select, tecis, HORBACH et Proventus », déclare Bruno Pfister. « Cette réorganisation se déroule comme prévu et nous permet de dégager des synergies et de redéfinir notre position sur le marché convoité mais très prometteur qu'est le marché allemand. »

Nettes améliorations opérationnelles

Durant l'exercice 2012, Swiss Life a amélioré son bénéfice d'exploitation corrigé des effets exceptionnels de 26%. De 788 millions de francs, celui-ci passe à 993 millions de francs, le bénéfice net corrigé s'établissant à 681 millions de francs, en hausse de 22% par rapport à l'année précédente (557 millions de francs). En raison principalement d'amortissements sur les actifs incorporels d’AWD (578 millions de francs), de provisions supplémentaires pour litiges et de coûts de restructuration dans le cadre du nouveau programme « Swiss Life 2015 », le bénéfice net constaté se chiffre à 93 millions de francs. En 2012, le secteur Investment Management de Swiss Life a atteint 5,7 milliards de francs de rendements nets des capitaux sur le portefeuille d'assurance, soit 1,5 milliard de francs de plus que l'année précédente.
Cela correspond à un rendement net des placements de 4,8% (année précédente : 3,8%), c'est-à-dire à un rendement des placements de 8,5% (année précédente : 7,5%). « Ce résultat est remarquable, y compris par rapport à nos concurrents internationaux », commente Bruno Pfister. «Il nous permet de fortement consolider les provisions techniques d'assurance. »

En Suisse, Swiss Life présente un résultat sectoriel de 634 millions de francs, soit 158 millions de francs de plus que l'année précédente grâce à des gains d'efficience et à
un très bon résultat des placements. En France, l’entreprise enregistre une hausse de bénéfice de 33 millions à 157 millions de francs en raison d’une bonne tenue des produits financiers et de l'amélioration des marges techniques. En Allemagne, sa hausse de bénéfice est de 11 millions à 69 millions de francs grâce à une bonne politique des placements. Le secteur Activités d'assurance International a constaté un résultat en baisse de 24 millions de francs par rapport à l'année précédente. Ce recul est à imputer à des coûts de restructuration (7 millions de francs) et à un amortissement sur la base de clientèle (17 millions de francs) qui a résulté de la concentration des affaires avec la clientèle internationale privée et fortunée sur deux sites contre trois auparavant. Avec un résultat sectoriel de 138 millions, en hausse de 8 millions de francs, Investment Management a également contribué positivement au résultat global.

Ce résultat a en revanche été plombé par le recul de 591 millions de francs du secteur AWD. Suite notamment à l'amortissement de 578 millions de francs sur les actifs incorporels et aux 36 millions de francs de provisions pour litiges, le secteur est venu grever le résultat global de 49 millions de francs après correction des effets exceptionnels.

Amélioration de la marge sur les affaires nouvelles et base de capitaux en hausse

Swiss Life a réalisé d'autres progrès dans la gestion des marges puisqu'en 2012, le groupe a fait passer sa marge sur les affaires nouvelles de 1,2% à 1,4%. Par rapport à l'année précédente, la valeur des affaires nouvelles s'est elle aussi accrue, de 150 à 158 millions de francs. En 2012, le groupe a atteint un rendement des capitaux propres de 0,9%. En tenant compte des effets exceptionnels et des plus et moins-values latentes sur les placements à revenu fixe dans les capitaux propres, le rendement des capitaux propres s'est établi à 8,6%. Swiss Life dispose d'une base de capitaux solide, étant donné que les capitaux propres attribuables aux actionnaires ont augmenté en 2012 pour passer de 9,1 à 10,3 milliards de francs. Le taux de solvabilité du groupe est quant à lui de 242% (contre 213% l'année précédente), ce qui place Swiss Life dans la zone verte du test suisse de solvabilité en se basant sur son modèle interne, encore en cours d’examen auprès de la FINMA.

Distribution de 4,50 francs par action – Nouvelle présentation des comptes au 1er trimestre 2013

A l'occasion de l'assemblée générale du 23 avril 2013, le conseil d'administration proposera aux actionnaires une distribution de bénéfice de 4,50 francs par action sur la réserve issue d'apports de capital, soit le même montant que l'année précédente.

L'adaptation des normes de présentation des comptes à la nouvelle structure introduite avec le programme « Swiss Life 2015 » aura lieu à compter du 1er trimestre 2013, qui fera l'objet d'une information intermédiaire de Swiss Life le 23 mai 2013. Les résultats seront pour la première fois entièrement présentés dans la logique de « Swiss Life 2015 » lors de la publication des chiffres semestriels, le 14 août 2013.

Kit d’information sur les états financiers 2012

Aperçu des chiffres (PDF)

Télécharger le communiqué de presse :