Swiss Life France affiche de bons résultats 2012 dans un environnement de marché difficile

Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat opérationnel 2012 qui s’élève à 131 millions d’euros (100 millions d’euros en 2011).

Dans un contexte économique et financier particulièrement difficile, Swiss Life a continué de se développer de façon rentable en améliorant la productivité dans l’ensemble des métiers, maîtrisant les coûts et en augmentant ses marges techniques et financières, tout en réduisant son exposition aux actifs risqués.

 

Le chiffre d’affaires 2012 est stable et s’établit à 3 533 millions d’euros dans un marché de l’assurance en baisse de 4%. Cette surperformance par rapport au marché est tirée par l’assurance vie dont le volume de primes est en retrait de 2% seulement (1 841 millions d’euros) dans un marché quant à lui en recul de 8%. La qualité de la production est par ailleurs satisfaisante : la collecte nette est restée positive (382 millions d’euros) et orientée en unités de compte quand le marché est en forte décollecte ; de plus, la part des primes en unités de compte dans le chiffre d’affaires reste deux fois supérieure à celle du marché (28% vs 13%).

Dans un contexte de marché très compétitif, les activités santé/prévoyance et dommages ont progressé respectivement de 2 et 4% présentant un chiffre d’affaires de 1 335 millions d’euros en santé prévoyance et 346 millions d’euros en dommages.

 

Le modèle stratégique, basé sur la multidistribution, la diversification des activités et le positionnement haut de gamme, a permis à Swiss Life de mieux résister que le marché. 2012 a également vu l’amélioration de l’efficacité opérationnelle  malgré la hausse de l’activité et les investissements réalisés. Les ratios d’efficacité s’améliorent dans chacun des métiers ; par exemple en assurance vie, le ratio frais fixes/réserves est passé de 0,68% en 2011 à 0,67% en 2012.

 

Charles Relecom, Président de Swiss Life France déclare :

« Je me réjouis des résultats enregistrés par Swiss Life France en 2012 tant en termes de volume que de qualité des affaires ; ces bons résultats sont le fruit des initiatives menées dans le cadre de Milestone depuis trois ans qui nous ont permis de renforcer durablement notre compétitivité.

2012 constitue un socle solide pour poursuivre en 2013 la stratégie de développement rentable et donner la priorité à la qualité de l’offre de services destinée à nos clients. A travers cet axe déterminant du programme Swiss Life 2015, Swiss Life compte renforcer son positionnement unique d’assureur de personnes et assureur gestion privée référent auprès de la clientèle patrimoniale. »

 

Assurance vie et gestion privée

En assurance vie, le chiffre d’affaires s’élève à 1 841 millions d’euros, un niveau meilleur que le marché en qualité et volume. Il affiche ainsi un léger recul de 2% dans un  marché en baisse de 8%. Les primes périodiques des produits retraite enregistrent notamment une nette augmentation (+6%). La collecte nette est restée positive (382 millions) sur un marché en décollecte de 3,4 milliards d’euros. En termes de production nouvelle, la part UC représente 42,7% en raison notamment du positionnement haut de gamme et du dynamisme des réseaux de distribution ainsi que d’une politique de participation aux bénéfices incitative.

Un positionnement renforcé auprès de la clientèle patrimoniale

Depuis 2007, Swiss Life développe un modèle unique en son genre : assureur gestion privée, s’appuyant sur une approche patrimoniale globale assurance et banque privée, et une vision long terme pour ses clients.

Pour renforcer ce positionnement et répondre aux attentes de ses clients patrimoniaux et de ses réseaux de distribution, Swiss Life a fait évoluer cette année son modèle par la création en septembre dernier d’une direction transverse

« Assureur gestion privée», regroupant des équipes dédiées de la banque privée et de la compagnie d’assurance. Ce dispositif tout à fait original a pour but de permettre à Swiss Life de monter en puissance sur cette cible de clientèle, tant par la pertinence de l’offre, que par son approche globale des clients.

Fin 2012, les clients patrimoniaux  représentaient 42% des encours de Swiss Life.

Banque Privée

Comme en 2011, SwissLife Banque Privée affiche en 2012 un résultat positif, en dépassement de 5% par rapport au budget.

Malgré un contexte de marché difficile, sa collecte nette s’est bien comportée, plus particulièrement grâce à son offre de produits structurés sur mesure, pour porter les actifs sous gestion à 3,2 milliards d’euros, en augmentation de près de 6 % par rapport à 2011.

Tout comme en 2011, SwissLife Banque Privée a mutualisé ses expertises au profit des réseaux de la compagnie d’assurance, tant en ingénierie patrimoniale, qu’en gestion financière et en allocation d’actifs, justifiant pleinement sa participation active à la direction transverse Assureur Gestion Privée.

2012 a également été marquée par un premier succès du département Corporate Finance, créé au sein de SwissLife Banque privée fin 2011. Trois autres mandats ont été signés depuis.

Santé et Prévoyance

Sur le marché global santé-prévoyance individuelle et collective, le chiffre d’affaires de Swiss Life s’élève à 1 335 millions d’euros. Dans un contexte de vive concurrence, les activités santé prévoyance ont progressé de 2%.

Cette croissance est essentiellement tirée par la santé individuelle et la prévoyance qui progressent respectivement de 6% et 3%.

Le ratio combiné enregistre une amélioration et s’établit à 98%.

Dommage

Le chiffre d’affaires 2012 de l’activité dommage s’élève à 346 millions d’euros, en progression de 4% par rapport à 2011 et en ligne avec le marché.

Gestion d’actifs 

Les performances des placements (notamment de la poche d'obligations d'entreprise) ont contribué à l'augmentation du résultat opérationnel et au renforcement de la réserve de participation, malgré les mesures de réduction de l'exposition aux actifs risqués (obligations de la zone euro-périphérique et financières).

Swiss Life Asset Management (France) enregistre une collecte nette positive en gestion pour compte de tiers de plus de 604 millions d’euros en 2012. Au 31/12/2012 les encours sous gestion atteignent près de 21 milliards d'euros dont 5 milliards pour compte de tiers. Cette croissance a été réalisée grâce à une collecte positive auprès des clients institutionnels, mais aussi des clients particuliers grâce au développement des partenariats avec les plateformes de distribution et l'évolution des ventes dans les réseaux de Swiss Life France.

Enfin, il faut souligner la collecte nette positive de 318 millions d’euros enregistrée par Viveris REIM, réalisée grâce au succès grandissant de l’OPCI Dynapierre et par le développement de nouveaux segments tels que les résidences étudiantes, les maisons de soin ou encore l'immobilier de bureau.

Les performances des activités de gestion d'actifs pour compte de tiers, désormais réunies sous la marque Swiss Life Asset Managers, viennent soutenir les ambitions du groupe dans le développement du fee business.

Télécharger le communiqué de presse :