Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel 2014 qui s’élève à 178 millions deuros (157 millions deuros en 2013) soit une hausse de 13%.

Dans un contexte économique et financier difficile et un environnement juridique, fiscal et réglementaire toujours sous tension, Swiss Life a continué de se développer de façon rentable grâce à une hausse de la marge technique en épargne/retraite, une hausse de la marge financière en vie et prévoyance,  due à une stratégie d’investissements maitrisée malgré la baisse des taux, une amélioration de la sinistralité en dommages et une bonne contribution de Swiss Life Banque Privée.

Le chiffre d’affaires 2014, en hausse de 10%, s’établit à  4 167 millions d’euros dans un marché de l’assurance de personnes en augmentation de 7%.

Cette  progression, supérieure au marché, est tirée par l’assurance vie dont le volume de primes est en hausse de 17%  (2 488 millions d’euros) quand le marché croît de 8%. Cette croissance du chiffre d’affaires s’accompagne d’une excellente qualité des affaires : ainsi la part des primes en unités de compte dans le chiffre d’affaires vie est en hausse de 6 points s’élevant à 41%, soit deux fois et demie supérieure au marché en progression de trois points (17%). La collecte nette, qui s’élève à 1 milliard d’euros, est principalement orientée en unités de compte. L’activité commerciale soutenue en assurance et en banque privée a également permis d’augmenter les fees et commissions perçues de 11%, notamment du fait du succès des produits en unités de comptes standard et structurés.

Swiss Life Banque Privée a apporté une contribution très significative aux résultats de Swiss Life grâce à une excellente année en Wealth management et l’intégration réussie de Prigest ; la banque s’affirme ainsi comme un élément majeur de la stratégie Private Insurer de Swiss Life en France.

Dans un marché compétitif et en profonde mutation en santé/prévoyance, le chiffre d’affaires en santé/prévoyance est stable à 1 330 millions d’euros. Ainsi, en ligne avec les objectifs stratégiques, la diminution en assurance santé individuelle (- 4%) a été compensée par le développement de l’assurance collective (+5% sur un marché à +2%) tant en sur-mesure qu’en standard et par une augmentation en prévoyance individuelle (+4%).

Le chiffre d’affaires 2014 de l’activité dommage s’élève à 350 millions d’euros, en progression économique, en ligne avec le marché, de 2% par rapport à 2013.

2014 a vu l’amélioration de l’efficacité opérationnelle dans un contexte de forte hausse de l’activité et malgré les investissements réalisés dans les projets de croissance, d’infrastructure ou liés aux évolutions réglementaires. Les ratios d’efficacité s’améliorent, notamment en assurance vie (0,61% en 2014 contre 0,66% en 2013) et en dommages.

La valeur des affaires nouvelles de Swiss Life France atteint 1,44% en baisse par rapport à 2013. La hausse des volumes, combinée à la baisse des coûts d’acquisition et à l’amélioration de la part UC, compensent les effets de la baisse des taux et l’évolution du mix santé/prévoyance.

Charles Relecom, Président de Swiss Life France déclare :

« Je suis satisfait des résultats de Swiss Life France en 2014 qui reflètent, cette année encore, notre capacité à nous adapter et à nous développer de manière rentable ; je me réjouis particulièrement de nos performances en assurance vie et de la réussite du virage pris vers les assurances collectives. Dans un environnement qui reste sous tension, ces résultats nous permettent daborder dans de bonnes conditions les enjeux et objectifs  des années à venir».  

Un positionnement encore renforcé auprès de la clientèle patrimoniale

Le modèle original « assureur gestion privée », développé par Swiss Life, s’appuyant sur une approche patrimoniale globale assurance, banque privée et gestion financière, et une vision long terme pour ses clients continue de se développer pour proposer à ses réseaux d'assurance une offre répondant aux besoins privés et professionnels de la clientèle patrimoniale
et des chefs d’entreprises.

Ainsi, en 2014, Swiss Life a complété son offre de contrat d’assurance vie luxembourgeois avec le lancement de Swiss Life Premium Lux qui a suscité un fort intérêt.

2014 a montré cette année encore la pertinence de ce modèle stratégique avec une augmentation de la clientèle patrimoniale au sein de son portefeuille. 

Fin 2014, les clients patrimoniaux, en augmentation de 10% par rapport à l’an dernier, représentaient 45% des encours vie individuelle de Swiss Life.

Assurance vie

En assurance vie, le chiffre d’affaires s’élève à 2 488 millions d’euros, en augmentation de 17%, un niveau nettement supérieur au marché (8%) tant en termes de qualité que de volume des affaires. Les primes en unités de compte sont en augmentation de 38% dans un marché à +27%. La collecte nette est de 1,0 milliard d’euros, principalement orientée en unités de compte, sur un marché en collecte de 21,3 milliards d’euros. En termes de production nouvelle, la part en unités de compte est de 57% grâce d’une part, au positionnement haut de gamme et au dynamisme des réseaux de distribution, et d’autre part à une politique de participation aux bénéfices adaptée, combinée à la performance des différentes solutions d’investissement. Les encours d’assurance vie ont ainsi augmenté de 8% tirés tant par la bonne collecte nette que par des effets marchés positifs.

Banque Privée

SwissLife Banque Privée affiche en 2014 une forte croissance de son résultat et de son Produit Net Bancaire (+47% à 45 millions d’euros) grâce à une excellente année en Wealth management, la poursuite du développement de l'équipe de banquiers privés et l’intégration réussie de la société de gestion Prigest au sein de sa filiale de gestion privée. La collecte nette est en augmentation de 22% (298 millions d’euros) malgré  un environnement de marché difficile.

Ses actifs sous gestion enregistrent une hausse de 9% (4.4 milliards d’euros) grâce à la bonne collecte nette et aux effets marchés favorables. Dans le cadre du développement de son offre aux dirigeants d’entreprise, et après le lancement réussi en 2011 de son département dédié aux cessions et transmissions d’entreprise, SwissLife Banque Privée a étoffé en 2014 son offre Corporate Finance par le recrutement d’une équipe d’experts "Marchés de capitaux" dédiée notamment aux introductions en bourse (IPO), et aux levées de fonds.

Santé et Prévoyance

Sur le marché global santé-prévoyance individuelle et collective, le chiffre d’affaires de Swiss Life est stable à 1 330 millions d’euros. Ainsi, en ligne avec les objectifs stratégiques, la diminution en assurance santé individuelle (-4%) a été compensée par le développement de l’assurance collective (+5% sur un marché à +2%) tant en sur-mesure qu’en standard et par une augmentation en prévoyance individuelle (+4%).

En réponse aux changements réglementaires en santé liés à l’ANI, l’année 2014 a été marquée par une accélération du développement sur le marché de l’entreprise et le lancement d’une offre santé compatible avec l’ANI et les contrats responsables.

SwissLife Prévoyance Entreprises + se caractérise par un ensemble de garanties complètes et modulables, et un processus d’adhésion particulièrement innovant, offrant ainsi au chef d’entreprise la possibilité de bâtir librement sa couverture santé selon le profil de son entreprise et les besoins de ses collaborateurs tout en le déchargeant, ainsi que son intermédiaire, du volet administratif.

Dommage

Le chiffre d’affaires 2014 de l’activité dommage s’élève à 350 millions d’euros, en progression économique, en ligne avec le marché, de 2% par rapport à 2013. Le ratio combiné est en nette amélioration et s’établit à 98,5%. 

Gestion dactifs des compagnies de Swiss Life France 

En dépit de la baisse des taux d’intérêt, 2014 a été marquée par une bonne performance des placements qui a contribué à l’augmentation du résultat opérationnel de Swiss Life France et au renforcement de la réserve de participation. Le rendement net de 3,9% est tiré par de bonnes performances des obligations, et en particulier du crédit, des actions et de l’immobilier.

Swiss Life France a par ailleurs poursuivi sa politique d’investissement basée sur une politique d’optimisation des rendements et de diversification, combinée à une politique stricte de gestion des risques et du capital. Au 31 décembre 2014, le montant total des actifs gérés par Swiss Life France s’élevait à 25 milliards d’euros, en hausse de 19%.

Gestion dactifs pour compte de tiers

Avec une collecte nette de 1 256 Millions d’euros, le groupe Swiss Life poursuit son développement auprès de la clientèle tierce sur le marché français.

Cette croissance est soutenue par la progression des actifs sous gestion de Swiss Life Asset Management (France) qui a collecté 437 M€ auprès de clients institutionnels mais surtout auprès de la clientèle individuelle, contribuant ainsi à la production nouvelle en Unités de compte du groupe. L’attractivité de sa gamme de fonds diversifiés, récompensée par la profession plus d’une douzaine de fois en 2014, notamment pour son produit phare SLF (F) Defensive, a nettement soutenu ce marché.

Cette activité est également marquée par les très bonnes performances de Swiss Life REIM (France)  (819M€ de collecte nette en 2014) qui conforte sa place de leader sur le marché français des OPCI et renforce sa notoriété dans le montage de fonds immobiliers experts (hôtels, résidence étudiants, maisons de soins) destinés aux investisseurs institutionnels.

Au 31/12/2014, les encours gérés pour le compte de tiers sur le marché français se sont établis à 13,2 milliards d’euros en hausse de 14 %. 

Solvabilité

La politique de gestion des risques et la profitabilité des activités d’assurance ont permis de préserver la solvabilité de Swiss Life France malgré la baisse des taux.

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse: