• 67 % des dirigeants de PME s’intéressent aux débats actuels sur la retraite
• 77 % ne traitent pas la question de la retraite de leurs collaborateurs
• 19 % ont mis en place un dispositif d’épargne retraite supplémentaire pour leurs salariés

A l’heure où la réforme se prépare, Swiss Life souhaite contribuer à la prise de conscience du rôle des entrepreneurs dans la préparation des retraites, en publiant une enquête LH2 auprès des dirigeants de PME de moins de 200 collaborateurs, qui emploient au total plus de 7 millions de salariés en France.

Les résultats révèlent un intérêt fort des dirigeants de PME et TPE pour les débats actuels, mais une faible implication pour accompagner leurs salariés dans la préparation de leur retraite.

L’enquête Swiss Life – LH2 apporte également un éclairage sur les principaux freins à la constitution d’une épargne retraite en entreprise, et ouvre des pistes pour aider les dirigeants à en faire un véritable outil de gestion des ressources humaines.

Pour Eric Le Baron, directeur général de Swiss Life Assurance et Patrimoine : « Le financement des retraites passe nécessairement par les entreprises. A l’avenir, les PME en feront un outil d’attraction et de fidélisation des talents, un élément de rémunération au même titre que le salaire, l’assurance santé et la prévoyance. Le dialogue entre dirigeants et collaborateurs sur cet enjeu est amené à se développer car la sécurisation des retraites sera un critère distinctif des entreprises socialement responsables. »

Cliquez sur le lien pour lire la suite :

Enquête exclusive Swiss Life - LH2" Les entrepreneurs et la retraite" :