- Au cours du premier semestre 2014, Swiss Life est parvenue à augmenter de 7% son bénéfice d'exploitation corrigé qui s'établit ainsi à 680 millions de francs ; tandis que son bénéfice net se monte à 487 millions de francs, soit 3% de plus par rapport à la même période de l'année précédente.

- Swiss Life a connu une croissance profitable au cours des six premiers mois de 2014 et hisse son volume de primes à 10,8 milliards de francs, une hausse de 5% en monnaie locale.

- Les revenus issus de frais et commissions ont augmenté de 7%, pour atteindre 587 millions de francs.

- Swiss Life a franchi de nouvelles étapes dans la mise en oeuvre de la stratégie « Swiss Life 2015 ». La marge des affaires nouvelles a pu être relevée de 2,0% à 2,4% par rapport au premier semestre 2013 et la valeur des affaires nouvelles est passée de 141 à 185 millions de francs.

- En améliorant la profitabilité des affaires nouvelles, en réduisant les coûts et en augmentant les primes de 12%, la Suisse – marché d'origine – a contribué dans une large mesure à la réussite de ce premier semestre.

- Sur le plan de la gestion d'actifs, Swiss Life présente de bonnes performances : à 1,7%, le rendement direct des placements s'établit au même niveau que l'exercice précédent, tandis que le rendement net des placements ressort à 1,9% (exercice précédent : 2,4% non annualisé). Dans les affaires avec les clients externes, on enregistre un afflux net de nouveaux capitaux de 2,2 milliards de francs.

- La solvabilité du groupe, portée à 243%, a gagné 33 points de pourcentage par rapport à fin 2013, tandis que le taux de solvabilité corrigé des plus et moins-values latentes sur les obligations progresse de 2 points de pourcentage, à 198%.

- Les capitaux propres en progression de 22% se chiffrent à 10,9 milliards de francs.

- Swiss Life acquiert CORPUS SIREO pour 210 millions d'euros, devenant ainsi l’un des gestionnaires d'actifs immobiliers leaders en Allemagne (cf. communiqué de presse publié aujourd'hui).

« La mise en oeuvre rigoureuse du programme "Swiss Life 2015" s'avère payante et renforce notre position sur le marché », déclare Patrick Frost, CEO du groupe Swiss Life. « Ces bons résultats reposent principalement sur la hausse des revenus issus de frais et commissions, la croissance profitable avec une nouvelle amélioration de la marge des affaires nouvelles ainsi qu’un bon rendement de placement. »

Evolution positive des bénéfices

Au cours du premier semestre 2014, Swiss Life a augmenté de 7% son bénéfice d'exploitation corrigé des effets exceptionnels et des effets de change, le portant à 680 millions de francs (exercice précédent : 638 millions de francs). Le bénéfice net croît de 3%, à 487 millions de francs. La plus importante contribution est ici apportée par le marché d'origine, la Suisse, avec un résultat sectoriel de 407 millions de francs (année précédente : 472 millions de francs). L'année dernière, la Suisse avait bénéficié d'un effet exceptionnel de 60 millions de francs résultant de l'application d’une nouvelle norme d'établissement des comptes pour l'évaluation des portefeuilles immobiliers. Swiss Life France a enregistré une forte progression de ses bénéfices de 27% à 97 millions d’euros (année précédente : 76 millions d’euros), soutenue par une nouvelle hausse des ventes de contrats en unités de compte, un très bon résultat des placements ainsi qu’une amélioration des ratios combinés en santé et dommages. Swiss Life Allemagne présente une contribution aux bénéfices de 41 millions d'euros, en hausse de 2% par rapport à la même période de l'année précédente. Grâce à une efficience renforcée, la contribution aux bénéfices de l'unité de marché International a plus que doublé, passant de 8 à 18 millions de francs. Swiss Life Asset Managers avance un résultat sectoriel de 74 millions de francs, soit une hausse de 4% qu'elle doit à des revenus issus de frais et commissions plus élevés.

Les affaires suisses, principal vecteur d’une croissance profitable

Au cours des six premiers mois de l'exercice actuel, Swiss Life a vu ses recettes de primes s'établir à 10,8 milliards de francs, une augmentation de 5% en monnaie locale par rapport à la même période de l'année précédente. Le marché d'origine, la Suisse, en générant un volume de primes de 6,6 milliards de francs – en croissance de 12% – y a le plus largement contribué. Cette évolution très positive est dans une large mesure imputable aux affaires avec la prévoyance professionnelle, qui s'établissent à 5,9 milliards de francs (exercice précédent : 5,3 milliards de francs). Dans les affaires avec la clientèle privée, les primes progressent également, de 11%, à 737 millions de francs. En France, le volume des primes s’est élevé à 2,4 milliards de francs (contre 2,3 milliards de francs l’année précédente), soit une hausse de 4% en monnaie locale, supérieure au marché. En Allemagne, le groupe subit toutefois un recul : les recettes de primes accusent une baisse de 8% en monnaie locale, s'établissant à 783 millions de francs. L'unité de marché International a également vu ses recettes de primes baisser, de 1,3 à 1 milliard de francs. Swiss Life Asset Managers dégage un afflux net de nouveaux capitaux de 2,2 milliards de francs dans les affaires avec la clientèle externe. Elle dispose ainsi, au premier semestre 2014, d'actifs immobilisés de clients externes à hauteur de 30,3 milliards de francs. Dans l'ensemble, Swiss Life est parvenue à augmenter les provisions techniques de 3%, à 141 milliards de francs. A 587 millions de francs, les revenus issus de frais et commissions ont crû de 7% grâce à des progressions significatives en Suisse (+16%), en France (+13%) ainsi que dans la gestion d'actifs pour la clientèle externe (+17%). L'amélioration du bénéfice au premier semestre découle principalement de cette augmentation.

Renforcement de la solvabilité – activités de placement solides

Swiss Life enregistre à nouveau un bon résultat des placements au cours des six premiers mois de l'année : à 1,7%, elle réussit à maintenir le rendement direct des placements non annualisé au niveau de l'année précédente, malgré une nette baisse des intérêts. Le rendement net des placements non annualisé est de 1,9% (exercice précédent : 2,4%) – un résultat positif compte tenu du fait que les chiffres de la même période de l'année précédente avaient été très favorablement influencés par l'application de nouvelles normes d'établissement des comptes (IFRS 13) et par de meilleures plus-values réalisées sur les obligations. En raison de la baisse du niveau des intérêts au cours du premier semestre et de la très satisfaisante contribution au bénéfice, les capitaux propres attribuables aux actionnaires ont augmenté de 22% pour s'établir à 10,9 milliards de francs. La solvabilité du groupe a crû en conséquence, de 210% fin 2013 à 243%. Après correction des plus et moins-values latentes sur les obligations, le taux de solvabilité a progressé de 2 points de pourcentage pour atteindre 198% (fin 2013 : 196%).

Progrès significatifs dans la mise en oeuvre de « Swiss Life 2015 »

Au cours du premier semestre 2014, Swiss Life a franchi de nouvelles étapes dans la mise en oeuvre du programme « Swiss Life 2015 ». Grâce à une habile gestion des marges, le groupe est parvenu à augmenter la marge des affaires nouvelles de 2,0 à 2,4% par rapport au premier semestre 2013. En hissant sa marge sur les affaires nouvelles de 2,4 à 3,0%, Swiss Life Suisse a été le principal vecteur de cette évolution positive. A l'échelle du groupe, la valeur des affaires nouvelles a augmenté de 141 à 185 millions de francs. Malgré des investissements dans des programmes de croissance et des améliorations de processus, les coûts opérationnels ont pu être maintenus à un niveau quasiment stable, à 674 millions de francs, grâce aux gains d'efficience (exercice précédent 665 millions de francs, + 1%). Patrick Frost : « Les bons résultats de ce premier semestre reposent sur la poursuite rigoureuse de nos objectifs dans le cadre de "Swiss Life 2015". Nous développons ainsi notre force de frappe et créons de bonnes conditions pour tenir le cap d'une croissance profitable et poursuivre le développement de notre groupe dans les champs d'activité importants sur le plan stratégique. »

Achat de CORPUS SIREO, nouveau membre au sein du directoire du groupe

Le groupe Swiss Life renforce sa position dans le domaine de la gestion d'actifs immobiliers et reprend, rétroactivement au 1er janvier 2014, CORPUS SIREO, un prestataire majeur en gestion d'actifs immobiliers en Allemagne. L'entreprise a été cédée pour 210 millions de francs par trois instituts d'épargne allemands.

« L'immobilier constitue un domaine stratégique clé pour Swiss Life dans lequel nous opérons avec succès depuis plus de 150 ans. En Allemagne également, nous disposons d'une longue expérience dans la gestion d'actifs et plus particulièrement dans les affaires immobilières. Nous pouvons désormais étendre ces activités avec CORPUS SIREO et élargir notre gamme de produits », souligne Patrick Frost, CEO du groupe Swiss Life. « Swiss Life compte ainsi parmi les gestionnaires d'actifs immobiliers leaders non seulement en Suisse et en France, mais également sur le marché allemand. De cette manière, nous nous rapprochons de notre objectif stratégique de diversification des sources de rendement. » (cf. communiqué de presse publié aujourd’hui).

Nils Frowein (50 ans), CEO International depuis janvier 2013, rejoindra le directoire du groupe Swiss Life au 1er janvier 2015. Il a occupé divers postes clés de l'entreprise depuis 2008 et fera bénéficier le directoire de sa grande expérience dans la finance.

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse :