- Au premier semestre 2016, Swiss Life a de nouveau renforcé sa capacité de rendement et augmenté son bénéfice d'exploitation corrigé de 4%, à 730 millions de francs. Le bénéfice net se monte à 500 millions de francs (exercice précédent : 493 millions de francs).

- Dans les activités reposant sur le versement de frais et de commissions, Swiss Life enregistre une hausse des produits de 3% en monnaie locale, à 656 millions de francs et améliore le résultat lié aux frais et commissions de 16%, à 194 millions de francs.

- Les recettes de primes s'établissent à 10,1 milliards de francs, soit en recul de 9% en monnaie locale.

- Swiss Life est parvenue à augmenter légèrement les produits directs des placements à 2,2 milliards de francs (+56 millions de francs). Le rendement direct des placements non annualisé s'est donc maintenu à 1,5%. Le rendement net des placements correspondant se situe à 1,6% (2,0% en 2015).

- L'afflux de nouveaux capitaux nets dans les affaires de placement pour les clients tiers s'est monté à 4,9 milliards de francs (exercice précédent : 4,2 milliards de francs), portant les actifs gérés par Swiss Life Asset Managers pour le compte de tiers à 44,4 milliards de francs au 30 juin 2016. Au total, les actifs sous gestion s'établissent à 202,2 milliards de francs (+9% par rapport à fin 2015). 

- Malgré les taux extrêmement bas voire négatifs, la marge des affaires nouvelles a atteint le niveau ambitieux de 1,5% (2015 : 1,7%) tandis que la valeur des affaires nouvelles se monte à 113 millions de francs (contre 145 millions de francs en 2015).

- Les capitaux propres attribuables aux actionnaires ont progressé de 18% pour s'établir à 14,3 milliards de francs. Swiss Life réalise un rendement des capitaux propres corrigé de 11,1% (contre 11,6% l'exercice précédent).
 
« Nous avons bien débuté notre programme 'Swiss Life 2018'. L'orientation systématique sur la croissance rentable et l'accent sur le développement des activités reposant sur le versement de frais et de commissions ont porté leurs fruits au premier semestre 2016 », déclare Patrick Frost, CEO du groupe Swiss Life. « Nous sommes une nouvelle fois parvenus à développer des domaines majeurs de notre activité et à surmonter les conditions de marché défavorables. L'augmentation du bénéfice d'exploitation, des produits directs des placements et des activités reposant sur le versement de frais et de commissions en particulier, de même que la baisse du taux technique et des coûts dans les affaires d’assurance attestent que Swiss Life est en très bonne voie pour atteindre les objectifs financiers 2016. »

Solidité opérationnelle renforcée
Au premier semestre 2016, le groupe Swiss Life a encore renforcé sa capacité de rendement et a augmenté le bénéfice d'exploitation corrigé de 4%, à 730 millions de francs. Il en résulte un bénéfice net de 500 millions de francs (exercice précédent : 493 millions de francs). Swiss Life a fait progresser de 16% le résultat lié aux frais et commissions (activités reposant sur le versement de frais et de commissions), le portant à 194 millions de francs, en particulier grâce à la plus forte contribution de Swiss Life Asset Managers et de Swiss Life Select en Allemagne et en Suisse. Swiss Life a donc franchi une nouvelle étape dans la diversification de ses sources de revenus.

En dépit de la faiblesse persistante des taux, Swiss Life a enregistré au premier semestre 2016 des produits directs des placements de 2,2 milliards de francs, en légère hausse par rapport au premier semestre 2015 (+56 millions de francs). Cela correspond à un rendement direct des placements non annualisé de 1,5% (2015 : 1,5%). Les revenus nets des placements ont reculé à 2,3 milliards de francs (2015 : 2,8 milliards de francs) en raison de la baisse des gains en capital, entraînant un rendement net des placements de 1,6% (contre 2,0% l'exercice précédent). Ce rendement de placement a une fois encore permis de consolider les provisions techniques en faveur des assurés (+0,5 milliard de francs). Le taux technique moyen a baissé à 1,58% suite aux renforcements des provisions et à l'amélioration du portefeuille d'activités (contre 1,64% au 1er janvier 2016).

Swiss Life Suisse a amélioré son bénéfice opérationnel de 2% par rapport au premier semestre 2015, le portant à 420 millions de francs. Le résultat lié aux frais et commissions a progressé à 11 millions de francs (exercice précédent : 2 millions de francs), principalement grâce à la meilleure contribution de Swiss Life Select Suisse. Swiss Life France enregistre un niveau de résultat quasi stable par rapport à l'exercice précédent avec 125 millions d'euros (contre 126 millions en 2015). Le résultat lié aux frais et commissions est en repli à 16 millions d'euros (20 millions en 2015) suite à la baisse de la contribution de Swiss Life Banque Privée. En Allemagne, le résultat gagne 13%, atteignant 57 millions d'euros, pour l'essentiel grâce à la hausse du résultat lié aux frais et commissions à 29 millions d'euros (exercice précédent : 21 millions d'euros) induite par la meilleure contribution des distributions aux clients finaux. Swiss Life International a amélioré son résultat de 20 à 22 millions d'euros (+11%) grâce une gestion rigoureuse des coûts. Le résultat lié aux frais et commissions atteint 17 millions d'euros (contre 16 millions d’euros en 2015). Swiss Life Asset Managers dégage un solide résultat sectoriel de 115 millions de francs, en hausse de 13%, avec une contribution des affaires pour compte de tiers en forte progression à 27 millions de francs (+84%).

Priorité à la rentabilité et à l'efficience du capital
Par rapport au premier semestre 2015, les recettes de primes ont perdu 9% en monnaie locale, pour s'établir à 10,1 milliards de francs. Cette baisse est avant tout liée au fait que, dans un environnement de marché difficile, le groupe Swiss Life accorde la priorité à la profitabilité et à l'efficience du capital. Concernant les revenus issus de frais et de commissions, le groupe a gagné 3% en monnaie locale pour s'établir à 656 millions de francs.

En Suisse, marché d'origine, le volume de primes a atteint 6,6 milliards de francs, soit une baisse de 6% par rapport au premier semestre 2015. Cette évolution est imputable au durcissement des conditions de souscription, en particulier pour les primes uniques. Dans les affaires avec la clientèle Entreprises, Swiss Life a subi un recul des primes de 5% pour atteindre 5,9 milliards de francs. Dans les affaires avec la clientèle privée, les primes ont essuyé une perte de 17%, passant à 0,7 milliard de francs. Par ailleurs, Swiss Life Suisse a poursuivi avec succès sa stratégie de prestataire complet dans les affaires avec la clientèle Entreprises : la part des affaires nouvelles réalisées avec les solutions d'assurance semi-autonomes a plus que doublé, se portant à 23% (contre 9% l'exercice précédent). En France, Swiss Life a enregistré un recul des primes de 2% à 2,0 milliards d'euros, essentiellement dû à une collecte plus faible en assurance vie. Swiss Life Allemagne présente un volume de primes en baisse de 5%, à 576 millions d'euros (exercice précédent : 604 millions d’euros). La réduction planifiée des affaires traditionnelles a pu être en partie compensée par la hausse des produits d'épargne modernes et des assurances invalidité professionnelle. Swiss Life International a vu ses primes reculer de 42% à 651 millions d'euros, pour l’essentiel dans les affaires avec la clientèle patrimoniale. 

Dans les affaires de placements avec les clients tiers, Swiss Life Asset Managers a enregistré un afflux de nouveaux capitaux nets de 4,9 milliards de francs durant les six premiers mois de l'année. L'entreprise gère ainsi 44,4 milliards de francs pour le compte de tiers (+14% par rapport à la fin de l'année 2015). Avec les placements des sociétés d'assurance (157,8 milliards de francs), Swiss Life Asset Managers gérait, au 30 juin 2016, un patrimoine total de 202,2 milliards de francs, soit 9% de plus qu'en fin d'année 2015. Les produits de Swiss Life Asset Managers ont gagné 9% et se montent à 288 millions de francs (contre 263 millions de francs en 2015), dont 153 millions (+17%), soit plus de la moitié, issus des affaires pour le compte de tiers.

Progrès dans l'efficience, solvabilité solide
Les coefficients de rendement à l'échelle du groupe se sont améliorés de 2 points de base par rapport au premier semestre 2015 et atteignent 0,28% (valeur non annualisée). Cette amélioration est due à la baisse des coûts dans le domaine des assurances, ainsi qu'à une augmentation des provisions techniques. En dépit de la nouvelle baisse des taux, la marge des affaires nouvelles a pu être maintenue au niveau ambitieux de 1,5% (contre 1,7% l'exercice précédent). La valeur des affaires nouvelles est passée de 145 millions de francs au premier semestre 2015 à 113 millions de francs. Swiss Life a dégagé un rendement des capitaux propres corrigé de 11,1% (contre 11,6% l'exercice précédent). Les capitaux propres attribuables aux actionnaires ont progressé de 18% à 14,3 milliards de francs, notamment en raison de plus-values latentes sur obligations plus élevées. Au premier semestre 2016, le transfert de liquidités à Swiss Life Holding SA a augmenté à 557 millions de francs (contre 369 millions de francs l'exercice précédent). Au 1er janvier 2016, Swiss Life présentait un ratio SST de 146% (remis à la FINMA sur la base du modèle interne approuvé sous réserve). La solvabilité selon la directive européenne « Solvabilité II » s'établissait à plus de 200% au 1er janvier 2016.

Patrick Frost : « Les conditions macroéconomiques de notre secteur d'activité vont rester très exigeantes. Les résultats du premier semestre 2016 attestent cependant de notre aptitude à réagir rapidement aux défis. Grâce à notre orientation systématique vers la clientèle, nous garantissons que Swiss Life reste innovante et en phase avec le marché. »

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse :