Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

loading
Retour

Coup d’envoi d’une compétition hors norme : Six duos nominés pour le Prix Swiss Life à 4 Mains concourent pour une création photo-musique inspirée par « Chagall et la musique »

Six musiciens et six photographes, nominés pour le prix « Swiss Life à 4 Mains », viennent de se coopter pour participer à une aventure inédite et défendre en duo un projet d’œuvre commune alliant photo et musique. Pour cette première édition du Prix, lancé à l’initiative de la Fondation Swiss Life pour encourager la création artistique, le thème choisi est « Chagall et la Musique ».

Nominés, à titre individuel, après une sélection sévère par douze professionnels de leur discipline, les artistes ont dû constituer leur tandem en un minimum de temps et bâtir leur projet à 4 mains. Ils ont ensuite été réunis pour bénéficier des conseils d’un proche de Marc Chagall, le pianiste Mikhaïl Rudy, qui a lui-même collaboré à plusieurs reprises à des évènements réunissant musique et image [1].

L’équipe gagnante du prix « Swiss Life à 4 Mains » sera désignée lors de la finale qui se tiendra le 14 mai prochain : le duo disposera de neuf mois pour réaliser sa co-création. L’œuvre commune sera présentée à l’occasion de deux expositions sur « Chagall et la musique » en octobre 2015, au musée La Piscine à Roubaix et à la Cité de la Musique à Paris, ainsi que dans un livre CD édité par Actes Sud à l’occasion des rencontres photographiques d’Arles.

Les six duos vont défendre des projets d’inspirations très différentes  à retrouver sur le site www.swisslife.fr/Fondation/Swiss-Life-a-4-mains

Toutes les actualités du Prix Swiss Life à 4 mains sont également à suivre sur la page Facebook du Prix Swiss Life à 4 Mains : https://www.facebook.com/Prix.Swiss.Life.4mains

L’univers des candidats (extraits des présentations) et les experts :

Mikel Urquiza : « Mikel écrit avec une originalité très personnelle : son emploi de certains instruments et les références à son propre domaine culturel sont exploités avec efficacité, son écriture est déliée, pointilliste, et pourtant architecturale. Pas d'effets inutiles,  il reste discret et la poésie surgit.»

Sélectionné par Françoise Thinat, Fondatrice et directrice du Concours international de piano d’Orléans

 

Anne-Lise Broyer : « Les photographies d’Anne-Lise Broyer font venir au monde une vision intérieure nourrie de philosophie et de littérature. Loin d’offrir de simples illustrations des textes, elle crée grâce au dialogue de la photographie et du dessin, des équivalences subtiles et puissantes. Anne-Lise Broyer démontre […] la profondeur de son imaginaire et la somptuosité de son art. »

Sélectionnée par Anne Biroleau-Lemagny, Conservateur général à la BNF, département des estampes

Arthur Lavandier « Arthur Lavandier, jeune compositeur bien dans son temps, sait écrire pour l'orchestre comme les machines électroniques et compose un univers foisonnant, exigeant, éclectique et même drôle parfois ! »

Sélectionné par Bruno Messina, Directeur général et artistique du Festival Berlioz

Julien Taylor « Son travail de photographe-plasticien va, de clics en clics, au-delà de l’image. Il construit, révèle, étonne, par la création de nouvelles dimensions, de lectures multiples et d’impressions à réactions. C’est un artiste-scientifique »

Sélectionné par Marion Hislen, Présidente de Fetart et créatrice du festival Circulation(s)

Olivier Mellano « Depuis le début des années 1990, Olivier Mellano multiplie les aventures musicales, privilégie les rencontres, artistiques, humaines. Violoniste, guitariste, mais surtout touche-à-tout de métier, il se retrouve souvent là où on ne l’attend plus. »

Sélectionné par Isabelle Gaudefroy, Directrice artistique de la Fondation Cartier

 

Richard Dumas « On le connaît essentiellement pour ses portraits, ceux qui paraissent dans la presse, ceux qui figurent sur les pochettes ou les affiches d'artistes musiciens et du monde du spectacle et on lui a collé facilement l'étiquette de "portraitiste". C'est pourtant la photographie, dans sa nature, ses limites, ses possibles, qui habite ce personnage aussi cultivé que raffiné. La photographie sans qualificatif. La photographie comme expérience de rencontres et de révélations

Sélectionné par Christian Caujolle, Directeur artistique de la Galerie VU

Nicolas Worms : « Nicolas Worms est un jeune compositeur très complet avec ses nombreuses récompenses du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Ses compositions sont empreintes non seulement de l’érudition et de la maîtrise technique savante, mais également d’une esthétique très vaste, nourrie d’une large palette d’influences musicales qu’il combine avec une imagination féconde et inspirée. »

Sélectionné par Adrian McDonnell, Directeur artistique de l’orchestre de la Cité internationale universitaire de Paris

Laurence Leblanc : « Laurence Leblanc est tout à la fois une artiste "impressionniste" et impressionnante. C'est d'abord la justesse d'un style avec lequel elle nous entraîne au plus profond de réflexions, de sentiments et de métaphores. Puis c'est la dispersion d'une curiosité en partage, comme si la face intime de sa démarche était indissociable d'un rapport à l'autre.[…] La curiosité de tout et des autres, la sensibilité à fleur de peau jusqu'à la surface de l'image, font de Laurence Leblanc une artiste à suivre... »

Sélectionnée par Vincent Marcilhacy, Directeur de la publication The Eyes

Michel Petrossian :« Libre des inquiétudes révolutionnaires ou passéistes, la musique de Michel Petrossian nous invite au voyage intérieur. Une infinité de vibrations colorées nous conduisent vers des horizons lointains et son amour pour les civilisations anciennes apporte au texte musical une saveur étrange et subtile. »

Sélectionné par Isabelle Duha, Pianiste et professeure d’harmonie au CNSMDP

Jean-François Spricigo : « Pour moi Jean François Spricigo est un grand photographe mais il est avant tout un chercheur et un passeur…d’images, de sons, d’âmes. C’est un esprit libre issu d’une éthique fondée sur l’interrogation permanente. Presque timide, il fait par ses photographies cohabiter les faces cachées du monde et les amène à la conscience. La musique a toujours accompagné son travail. »

Sélectionné par Françoise Docquiert, Directrice du département Arts et Sciences de l'Art de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Jean-Baptise Doulcet «  Sa vision musicale est multiple : tourné vers l’improvisation et la composition, la danse et le cinéma, Jean-Baptiste Doulcet s’impose comme un musicien nourri de plusieurs mondes, au travers desquels sa sensibilité et son style singulier s’expriment autant par la création que par l’interprétation »

Sélectionné par : Heather De Haes, Fondatrice et présidente de Foundation Arts Global

 

Illes Sarkantyu « La trace, le souvenir, l'empreinte, les échos du temps sont au coeur du travail d'Illés Sarkantyu. Comment capturer, témoigner, définir ce qui est intangible ? Donner à voir ce qui s'expérimente, se vit. Dans sa "tentative  de compenser le déficit des mémoires", Illés Sarkantyu mêle esthétisme et objectivité, par une construction exigeante et juste de l'image, et une générosité dans la forme même »

Sélectionné par : Audrey Bazin, Historienne de l’art et co-directrice de La Galerie particulière

Pour avoir plus d’informations sur les nominés et recevoir leurs fiches de présentation ainsi que leurs premières notes d’intention, merci de vous adresser aux contacts presse ci-dessous :

Fondation Swiss Life – Anne-Marie Lasry Weiller, directrice – annemarielasry@swisslife.fr

Fondation Swiss Life - Anne Pizet– 01 46 17 22 36 - anne.pizet@swisslife.fr

Hopscotch Capital – Sophie Lhuillier – 01 58 65 20 19 - slhuillier@hopscotchcapital.fr

[1] Mikhaïl Rudy a créé un « concert scénique », un récital illustré par un film d’animation, sur le plafond de l’Opéra de Paris. Autre co-création : il a participé avec le plasticien Philippe Parreno à l’exposition « Anywhere out of the world » qui réunissait jeux de lumière, films et musique au Palais de Tokyo.