Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

loading

3e édition - 2018 : Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ?

2018, une édition exceptionnelle du Prix pour les dix ans de la Fondation Swiss Life

Cette édition anticipée a été imaginée spécialement pour les dix ans de la Fondation Swiss Life en 2018. Annoncée en décembre dernier, elle couronne ainsi le deuxième tandem pour lequel le jury réuni pour l’édition précédente avait eu un coup de cœur : Ruppert Pupkin et Oan Kim. Ils étaient respectivement marrainés par Clémentine Deroudille et Laetitia Guillemin. Une bourse de 15 000 euros a été attribuée à chacun des lauréats du Prix.

 

Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? par Ruppert Pupkin et Oan Kim

Le duo d’artistes a imaginé le récit d’un amour errant parfois frénétique et parfois suave, restes numériques d’une obsession amoureuse. À travers la découverte d’un vieux smartphone, deux enquêteurs vont explorer les liens étroits qui ont uni un homme et une femme. Les fragments digitaux retrouvés dans l’appareil : textos et messages vocaux morcelés, images aux pixels enchevêtrés, chansons aux ondes sonores altérées…, les entraînent de Paris à New York en passant par Séoul.

Leur quête du passé les conduit à reconstituer le puzzle mystérieux de cette histoire d’amour, kaléidoscope musical et photographique dans les mondes urbains de 2017.

 

Exposition du Prix à la Philharmonie de Paris

L’œuvre photo – musique des lauréats, Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ?, sera exposée dans le cadre de l’exposition Doisneau et la Musique, organisée par le musée de la Musique – Philharmonie de Paris du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019. Le commissariat de l’exposition est assuré par Clémentine Deroudille, petite-fille du célèbre photographe.

 

Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? – Livre-CD aux éditions Actes-Sud

Le Prix fera également l’objet d’une édition sous la forme d’un livre-CD, dans la collection « Les Musicales » d’Actes Sud. Le livre paraîtra en novembre prochain pour l’exposition, et sera disponible en librairie en janvier 2019. D’un format de 13 x 18 centimètres, il comportera 64 pages dont une trentaine de photographies accompagnées de textes et de graphismes inspirés de SMS et messages de réseaux sociaux, ainsi qu’un CD réunissant les compositions musicales de Ruppert Pupkin.

Bobba et Saturnium, les deux premiers Prix Swiss Life à 4mains, ont également été édités dans cette collection.

 

Le making of

 

Les lauréats

Ruppert Pupkin

Auteure, chanteuse, compositrice, actrice, réalisatrice

Ruppert Pupkin

Ruppert Pupkin voyage entre les scènes rock, les plateaux de théâtre et le cinéma. Elle compose et écrit des chansons pour des films, créé des pièces sonores et musicales pour des spectacles, et se produit en concert et dans des performances en tant qu’interprète en France, en Suisse en Russie et en Allemagne.

Sous ce pseudonyme emprunté à Scorsese, Emmanuelle Destremau est Coup de cœur de la rédaction SFR jeune talent en 2011, puis collabore avec Chanel et Libé Next.

Elle compose son premier album RUN qui sort en 2016, réalisé par son acolyte Pygmy Johnson. Elle y dévoile des chansons fragiles et rugueuses aux accents joyeusement désespérés. En 2018, elle crée avec le violoncelliste Thomas Kpade le collectif Choke et la performance musique/cinéma : PARIS BY HEART, lauréate de l’appel à projet de la nouvelle SMAC parisienne BCUBE.

Après avoir réalisé une dizaine de documentaires, entre Gaza, Paris et New-York, Emmanuelle Destremau est artiste associée dans la compagnie théâtre de Chambre (Nord) puis du théâtre Am Stram Gram dirigé par Fabrice Melquiot à Genève entre 2015 et 2017. Comme auteure de théâtre et scénariste, elle écrit une dizaine de pièces (en partie publiées chez le Bruit des Autres), collabore à l’écriture du film Héros de Bruno Merle (Cannes 2007) et sa pièce Les Violette - finaliste du Grand Prix de Littérature Dramatique est adaptée au cinéma par Benoît Cohen. Performeuse et comédienne, elle co-dirige depuis 2014 la compagnie l’Organisation avec Elodie Segui.

Sa candidature a été proposée par Clémentine Deroudille, journaliste, auteure et commissaire d’exposition.

Pour écouter les compositions de Ruppert : https://ruppertpupkin.bandcamp.com/    

Oan Kim

Photographe, réalisateur et musicien

Oan Kim
Évoluant entre le milieu de la photographie documentaire et celui de l’art contemporain, il alterne les sujets proches du documentaire classique et des recherches plus proches des arts plastiques, explorant les limites coulissantes de la réalité représentée et de la subjectivité qui en rend compte, redéfinissant pour chaque sujet une forme nouvelle qui lui correspond. Il compte une vingtaine d’expositions personnelles à Paris, Arles, New York, Los Angeles, Dallas, Séoul et Macao, et de nombreuses expositions collectives à travers le monde.

En 2009, il publie Je suis le chien Pitié chez Actes Sud, en collaboration avec l’écrivain Laurent Gaudé. Il a reçu plusieurs bourses et commandes du CNAP, du Fiacre, de la Scam, du musée d’Art de Macao. Il a reçu le prix de photographie de l’École nationale supérieure des beaux-arts, le prix Artiste de demain du musée Sungkok à Séoul, et le prix des Nuits photographiques. Il est membre cofondateur de l’agence M.Y.O.P. de photographes indépendants. Né en 1974, sa formation est double. Oan Kim a étudié les arts plastiques à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, et la composition musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Sa candidature a été proposée par Laetitia Guillemin, iconographe et intervenante au sein du département photographie des Gobelins, l’école de l’image.

Pour voir les photos d’Oan : http://www.myop.fr/photographer/oan-kim