Si nous vivons de plus en plus vieux, nous ne vieillissons pas toujours de la même manière : 1 200 000 personnes sont dépendantes1 en France ! Et toutes n’ont pas les moyens financiers d’aménager leur logement ou d’adapter leur mode de vie pour faire face aux contraintes de leur handicap.

Lorsque l’état de dépendance survient, avec la vieillesse comme après un accident, il crée quasi automatiquement un besoin d’argent. Qu’il s’agisse d’un maintien au domicile, de l’achat de matériels de soins ou de transport, ou d’un hébergement dans un établissement spécialisé.

Entre une douche à l’italienne, un monte-escalier, un chemin lumineux, etc., l’aménagement d’un logement pour une personne lourdement handicapée peut facilement revenir à 8 000 ou 10 000 €. S’il est besoin d’adapter une voiture, cela coûte entre 3 000 et 5 000 €2. Il faut aussi songer à prendre en charge de nouveaux débours tels qu’une aide-ménagère ou la livraison de repas chez soi. Quant aux frais de séjour dans un établissement spécialisé, ils représentent environ 1 500 € par mois en milieu rural, dans les 2 900 € en ville et beaucoup plus en région parisienne.

Comment faire face ?

La dépendance ne réduit pas le revenu — sauf si elle est consécutive à un accident pendant la vie active —, mais à coup sur  elle augmente les dépenses. Lorsqu’elle survient, l’idéal est donc de pouvoir disposer d’un apport d’argent frais relativement conséquent. Pour ne pas amputer un patrimoine ou puiser trop largement dans une épargne destinée à un autre usage, de plus en plus de Français souscrivent une assurance spécifique.

Comment se protéger ?

Le contrat « SwissLfe Capital Dépendance » est conçu pour faire face à cette éventualité. Il permet de recevoir un  capital compris entre 5 000 € et 75 000 €, C’est à vous de choisir librement le montant en fonction des besoins que vous aurez vous-même déterminé.

Dès que l’état de dépendance totale est constaté, cet argent frais est mis à votre disposition ou à celle de vos proches. Vous pouvez l’utiliser comme bon vous semble :

compléter un revenu, prendre en charge les frais de ceux qui vous aident, adapter votre

logement aux contraintes de votre handicap, acquérir des matériels de soins ou de transport  t, financer un  établissement  adapté pour l’hébergement de  personnes dépendantes.

Une protection immédiate et à vie

Dès votre souscription, vous profitez de services d’assistance et de conseils pratiques pour vous accompagner confortablement au quotidien et vous éclairer sur les décisions à prendre. Votre cotisation mensuelle, fixée selon votre âge et le montant du capital que vous souhaitez recevoir, n’évoluera pas en fonction de votre santé.

Et le jour où votre état de dépendance totale est  constaté, vous n’aurez plus à régler

de cotisation. Vos garanties d’accompagnement et d’assistance vous restent acquises et  votre capital  vous sera réglé en deux échéances.

1 Sources : INSEE

2 Sources : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2112.xhtml

Le contrat SwissLife Capital Dépendance en bref

À la souscription :          

  • Pas de questionnaire médical.
  • Possibilité de choisir vous-même le montant du capital que vous recevrez (de 5 000 € jusqu’à 75 000 €).
  • Des cotisations fixées une fois pour toutes et qui n’augmenteront jamais en fonction de l’évolution de votre état de santé.

Après la souscription

  • Garantie immédiate en cas de dépendance accidentelle.
  • Un accès à un très large éventail de prestations d’information
  • Un « bilan prévention dépendance » gratuit pour éviter de courir ce risque ou d’être désemparé si cela devait arriver.

À l’apparition de la dépendance*

  • Pas de contestation possible : l’état de dépendance est constaté selon les critères de la sécurité sociale et en fonction du dossier médical.
  • Vos proches et vous-même seront secondés au moment de procéder aux formalités.
  •  Une assistance personnalisée pour vous orienter dans le système de soins et être mis en rapport avec des associations de patients souffrant de la même pathologie.
  • Des garanties d’assistance supplémentaires, pour garder vos animaux domestiques ou permettre à un proche de venir vous voir en cas d’hospitalisation.

*Dans la mesure où vous êtes à jour de vos cotisations. 

Télécharger votre documentation en cliquant ici