Le système de retraite par répartition a atteint ses limites. Les réformes successives visent à maintenir le système, mais au prix, notamment, de l’allongement de la durée de la période d’activité et la diminution des prestations.

Plus que jamais, il est nécessaire d’épargner durant la vie active pour s’assurer une retraite sereine.

Le législateur l’a bien compris. Pour inciter les actifs (et notamment les entrepreneurs) à se constituer une épargne retraite, les avantages fiscaux sont de plus en plus nombreux. Faisons le point !
 

Le PERP : la constitution d’un capital retraite pour  chacun

Le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) s’adresse à l’ensemble de la population (salariés ou non-salariés, inactifs)

Coté retraite :

  • Vous percevrez chaque mois un complément de revenu versé à vie (rente viagère).
  • A la retraite, vous pouvez choisir de débloquer une partie de l’épargne constituée sous forme de capital à hauteur de 20%...

… et 100% pour l’acquisition d’une résidence principale en cas de primo accession.

Ce sont là des atouts spécifiques au PERP, aujourd’hui le seul produit d’épargne retraite défiscalisant permettant des possibilités de sortie en capital.

Côté déduction d’impôt, les principes sont les suivants :

1 - vos versements sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite de 10% de vos revenus professionnels nets de l’année précédente et plafonnés en 2016 à  30 432 € (1), avec une déduction plancher. Le plafond de déduction peut être mutualisé avec celui de votre conjoint ou partenaire de Pacs. L’enveloppe tient compte des cotisations Madelin de base et PERE.

2 - chaque année, le « disponible fiscal » non utilisé est reportable sur les trois années suivantes. Les cotisations s’imputent en priorité sur l’enveloppe de l’année puis, le cas échéant, sur les soldes non utilisés des 3 années précédentes, en commençant par le plus ancien.

3 – l’avantage fiscal du PERP ne rentre pas dans le calcul du plafonnement des niches fiscales.

 En savoir plus

 (1) Ce montant correspond à 10% de 8 plafonds annuels de la Sécurité Sociale de l’année précédente (ou PASS). 

La retraite Madelin, réservé aux TNS

 Si vous êtes travailleur non salarié, la solution retraite-Madelin recèle un atout de poids : elle permet une défiscalisation plus importante que le PERP.

En effet, ce produit d’épargne retraite ouvre une possibilité de déductibilité pouvant atteindre la somme totale de : 71 440 €(2) en fonction du montant des bénéfices imposables.
En savoir plus

(2) ce montant maximum correspond au calcul suivant : 10% du bénéfice imposable (dans la limite de 8 PASS)+ 15% de la fraction de ce bénéfice comprise entre 1 et 8 PASS

Un exemple pour bien comprendre :

Vos revenus nets sont de 100 000 euros :

Avec un PERP

Vous épargnez 10% de vos revenus                          100 000 x 10% =10 000€

Votre taux marginal d’imposition est de 41%        10.000 x 41% = 4100€

Vous réalisez une économie de 4100€ (3) en épargnant 10.000 € sur votre PERP

Avec une Solution retraite Madelin

Vous épargnez 10% de vos revenus                          100 000 x 10% =10 000€

+ une enveloppe supplémentaire de 15% (4)         (100 000 - 38 616) x 15% = 9 207 €

Soit une épargne possible de 19 207€

Votre taux marginal d’imposition est de 41%        19 207 x 41% = 7 875€

Vous réalisez une économie de 7875€ (3) en épargnant 19.207 € sur votre retraite Madelin

(3)si votre foyer fiscal ne compte qu’une part 

(4) du revenu supérieur au plafond de 38 616 euros.

Si le Madelin offre une enveloppe de défiscalisation plus importante, le PERP offre plus de souplesse dans le mode de déblocage. Ces produits sont donc complémentaires et peuvent vous apporter des possibilités de choix au moment de la retraite en fonction de vos projets.

Pour les gérants majoritaires : Le contrat Madelin payé par l’entreprise permet de minimiser l’impôt sur les sociétés

Si vous optez pour l’impôt sur les sociétés, le dispositif Madelin est un levier intéressant. Dans ce cas, c’est votre société qui effectuera les versements pour votre compte dans le cadre de l’article 62 du CGI. Ces derniers seront alors déductibles de l’impôt sur les sociétés.

En savoir plus

 

Le Plan Epargne Retraite Entreprise (PERE) : pour les mandataires sociaux relevant du régime fiscal des TS
Vous avez la possibilité de mettre en place un PERE pour vous-mêmes et l’ensemble ou une catégorie de vos salariés. L’ensemble des cotisations versées par votre entreprise au titre du PERE sont déductibles de l’impôt sur les sociétés et non imposables pour vous, dans la limite de  24 714 € en 2016. Et vous pouvez, à titre personnel, faire des versements volontaires qui seront déduits de votre impôt sur le revenu dans l’enveloppe de déduction fiscale du PERP.

En savoir plus

Quel que soit votre statut professionnel, des solutions d’épargne retraite vous sont réservées ! vous avez maintenant toutes les informations pour vous préparer une retraite sereine et emplie de vos projets personnels. Nos conseillers sont à vos côtés pour vous accompagner dans le choix des dispositifs les plus adaptés.