Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

loading
Retour

En 2018, 42% des travailleurs indépendants ont choisi le régime de micro-entreprise

Entrée en vigueur au 1er janvier 2009, le régime de la micro-entreprise fête ses 10 ans. Dans une publication mise en ligne mardi 16 juillet, l’ACOSS dévoile de nouveaux chiffres et dénombre 1,36 millions de micro-entrepreneurs fin 2018. Ils représentent 42 % de l’ensemble des travailleurs indépendants.

L’essor des plateformes de livraison à domicile

Entre 300 000 et 400 000 personnes lancent leur micro-entreprise chaque année avec une accélération du rythme ces dernières années. En 2017 et 2018, la création de micro-entreprises a bondi de 15 % contre 8,3 % par an en moyenne depuis 2011.

Parmi les secteurs privilégiés figurent le transport, avec l’essor des plateformes de livraison à domicile, des activités immobilières, des activités de nettoyage, des activités sportives et de la santé.

Un chiffre d’affaires moyen à 11 298 € par an

Selon l’ACOSS, un peu plus des trois quarts des micro-entrepreneurs inscrit en 2018 ont généré un chiffre d’affaires au cours de l’année.

Le chiffre d’affaires global déclaré s’établit à 12,4 milliards d’euros en 2018; il est en hausse de 24,9 % par rapport à 2017. L’ACOSS explique cette progression par l’augmentation du nombre de micro-entrepreneurs économiquement actifs (+ 13,3 %) et par la hausse du chiffre d’affaires moyen, 10,2 %, qui s’établit à 11 298 euros par an.

Ces augmentations ont été largement encouragées par le dédoublement des plafonds de chiffre d’affaires ouvrant droit au régime, au 1er janvier 2018, passant de 82 800 € pour la vente de marchandises et 31 100 € pour la prestation de service à respectivement 170 000 € et 70 000 €.

Double activité

Les chiffres de l’ACOSS révèlent également qu’en 2018, un tiers des micro-entrepreneurs actifs ont aussi une activité salariée. Ils sont généralement plus jeunes que la moyenne, 20 % ont moins de 30 ans, 16 % plus de 60 ans et 40 % sont des femmes.

Ils occupent plus souvent un emploi à temps partiel.

Micro-entreprise: les changements prévus en 2019

En 2019, le régime de la micro-entreprise subit plusieurs changements:

  • Un rattachement au Régime général de la Sécurité sociale
  • L’extension du dispositif d'exonération de début d’activité (ex-ACCRE) à l’ensemble de créateurs et repreneurs d’entreprise
  • La durée du congé maternité alignée sur celui des salariées, soit 16 semaines
  • L’exonération de cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les micro-entrepreneurs aux faibles revenus: les entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 5 000 € sont exonérés de la CFE et des droits additionnels à la CFE, tels que les frais des chambres consulaires
  • Le stage de préparation devient facultatif
  • La suppression de l’obligation de détenir un compte bancaire
  • La possibilité de bénéficier d’une indemnisation chômage sous conditions

À LIRE:

  • Loi Mobilités: des chartes de responsabilité sociale pour les travailleurs des plateformes collaboratives
  • Des idées pour améliorer la protection sociale des travailleurs de plateformes collaboratives

Source Previssima - 18|07|2019

Publié le 09/08/2019