Chargé de mission : "Parcours emblématique que celui de Grégory"...

Chargé de mission

Du hip-hop aux contrats Vie

Parcours emblématique que celui de Grégory. « J’ai fait une maîtrise de droit tout en pratiquant la danse hip-hop au niveau professionnel. Je travaillais en parallèle de mes études lorsque le directeur régional qui faisait ses courses m’a proposé de devenir chargé de mission chez Swiss Life. Bien que je ne connaisse rien aux techniques de vente, je me suis senti à l’aise dans ce métier à la fois vivant et technique. Au-delà de la diversité du métier, il ne faut pas cacher que la rémunération est un argument de poids. On a la main sur son chiffre d’affaires et sur son activité. Mais nous ne sommes pas des individualistes reclus pour autant. Participer aux portes ouvertes, échanger avec d’autres, faire du tutorat est très formateur ! L’occasion de revoir des points sensibles, d’observer les bonnes pratiques mais aussi de s’épauler et de se conseiller. Swiss Life nous fournit le cadre, après à nous de jouer ! »

« Un statut de salarié, un fonctionnement d’indépendant »