Des salariés mal informés

Le sondage mandaté par Swiss Life à l’Ifop à été réalisé auprès d’un échantillon national représentatif de 2013 salariés en activité dans des entreprises du secteur marchand de 1 à 49 salariés.  

L’objectif était de faire le point sur le niveau d’information des salariés sur le sujet de la complémentaire santé collective. L’étude analysait également leur perception des effets du nouveau dispositif par rapport à leur niveau de couverture actuel, ainsi que leur intérêt pour une éventuelle sur-complémentaire.

Les résultats ont notamment souligné que la santé est un sujet important aux yeux des salariés et que le besoin en information et en pédagogie est fort. En effet, c’est près d’un tiers des salariés (31%) ne bénéficiant pas encore d’une complémentaire santé collective qui ne sait pas précisément en quoi va consister ce nouveau dispositif. Ils sont deux tiers (65%) à ignorer que leur couverture collective ne couvrira pas obligatoirement leurs ayants droit.

Des salariés inquiets et sceptiques

Mal informés, ils sont également inquiets et sceptiques. La majorité des salariés envisage de souscrire une assurance santé surcomplémentaire si le niveau de couverture qui leur sera proposé leur semble insuffisant. Comme le précise Pierre Francois, Directeur Général de SwissLife Prévoyance et Santé, « Ils expriment un certain nombre de craintes face au nouveau dispositif en termes de niveau de garanties et de qualité de la gestion et de la relation avec leur assureur. »

Un Guide pratique pour informer

Acteur de référence en assurance santé et partenaire de longue date des chefs d’entreprise, Swiss Life se mobilise.Pour mieux accompagner chefs d’entreprise et salariés et pour mieux contribuer au besoin de conseil et d’information, Swiss Life a ainsi confié à ses experts la réalisation d’un Guide pratique très complet à l’intention des salariés. Vous pouvez le consulter en le téléchargeant ici et le transmettre à vos collaborateurs.

N’hésitez pas à faire le point avec votre Conseiller SwissLife si vous n’avez pas encore mis en place vos obligations en matière de complémentaire santé collective. Il saura vous accompagner dans votre démarche.