Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

La Fondation Swiss Life décerne le Prix Swiss Life à deux jeunes artistes

Soutien inédit en France à une création artistique croisée : avec son Prix Swiss Life à 4 mains, la Fondation Swiss Life récompense Arthur Lavandier, compositeur et Julien Taylor, photographe comme lauréats de sa première édition.En février dernier, douze experts du monde de la musique et de la photographie ont nominé, après une sélection rigoureuse, les candidats[1] pour le Prix Swiss Life à 4 mains. Inspiré par le thème
« Chagall et la musique », ce prix entre en résonnance avec l’exposition présentée en octobre 2015 au musée La Piscine à Roubaix et à la Cité de la Musique à Paris.
Les artistes ont imaginé en duo un projet à quatre mains. Tout au long de leur réflexion, ils ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé pour élaborer leur projet croisé et des conseils de Mikhail Rudy, pianiste et porte-parole du Prix, qui fut proche de Marc Chagall dans les dernières années de sa vie.Le jury du Prix Swiss Life à 4 mains, composé de professionnels[2] de renom, a sélectionné ce mercredi 14 mai le projet présenté par Arthur Lavandier compositeur, parrainé par Bruno Messina, Directeur général et artistique du Festival Berlioz, et Julien Taylor photographe, parrainé par Marion Hislen,Présidente de Fetart et créatrice du Festival Circulation(s). Les deux lauréats vont recevoir chacun une bourse de 20 000 euros pour créer en duo une œuvre qui sera présentée en octobre 2015 à Roubaix et à Paris dans le cadre de l’exposition « Chagall et la Musique ». Un livre CD de la collection Les Musicales sera également édité par les Editions Actes Sud, à l’occasion des rencontres photographiques d’Arles 2015. Le projet des lauréats s’appuie sur une des grandes sources d’inspiration de Marc Chagall : le Shtetl, village juif typique d’Europe de l’Est si présent dans l’œuvre du peintre. Ils ambitionnent de mettre en place un théâtre vivant avec son folklore imaginaire et onirique. Humour, joie et couleurs feront écho à la relation entre réel et imaginaire incarnée par la musique et
l’image. Pour Bruno Messina, parrain, ce projet permettra « de reprendre la tradition du dialogue des siècles derniers où musique, peinture, littérature se parlaient ».Le jury a salué la qualité des duos nominés et a décerné une mention spéciale à Anne-Lise Broyer, photographe parrainée par Anne Biroleau, conservateur général à la BNF et à Mikel Urquiza parrainé par Françoise Thinat, fondatrice et directrice du Concours international de piano d’Orléans.Retrouvez toute l’actualité du Prix Swiss Life à 4 mains, sur Facebook et sur le site Swiss Life :https://www.facebook.com/Prix.Swiss.Life.4mainshttp://www.swisslife.fr/Fondation/Swiss-Life-a-4-mains[1] Les candidats :
Mikel Urquiza sélectionné par Françoise Thinat, Fondatrice et directrice du Concours international de piano d’Orléans et Anne-Lise Broyer sélectionnée par Anne Biroleau-Lemagny, Conservateur général à la BNF, département des estampes
Arthur Lavandier sélectionné par Bruno Messina, Directeur général et artistique du Festival Berlioz et Julien Taylor sélectionné par Marion Hislen, Présidente de Fetart et créatrice du festival Circulation(s)
Olivier Mellano sélectionné par Isabelle Gaudefroy, Directrice artistique de la Fondation Cartier et Richard Dumas Sélectionné par Christian Caujolle, Directeur artistique de la Galerie VU
Nicolas Worms sélectionné par Adrian McDonnell, Directeur artistique de l’orchestre de la Cité internationale universitaire de Paris et Laurence Leblanc sélectionnée par Vincent Marcilhacy, Directeur de la publication The Eyes
Michel Petrossian sélectionné par Isabelle Duha, Pianiste et professeure d’harmonie au CNSMDP et Jean-François Spricigo sélectionné par Françoise Docquiert, Directrice du département Arts et Sciences de l'Art de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Jean-Baptise Doulcet sélectionné par : Heather De Haes, Fondatrice et présidente de Foundation Arts Global Et Illes Sarkantyu sélectionné par : Audrey Bazin, Historienne de l’art et co-directrice de La Galerie particulière.[2] Composition du jury :Président :
Charles Relecom, président de Swiss Life France
Membres du jury :
Guy Boyer, rédacteur en chef de Connaissance des arts,
Bruno Gaudichon,conservateur du musée de la Piscine à Roubaix,
David Lively, directeur de l'Ecole nationale supérieure de musique,
Mouna Mekouar, Commissaire d’exposition (Palais de Tokyo, centre Pompidou Metz),
Benoit Rivero, éditeur Actes Sud,
Thomas Schlesser, historien de l'art, directeur de la Fondation Hartung Bergman,
Olivier Tcherniak, vice-président de l'Admical,
Eric de Visscher, conservateur de la Cite de la musique.