Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

2e édition - 2016-2017 : Saturnium

 

Le jury de la deuxième édition du Prix Swiss Life à 4 mains a choisi le duo constitué de la photographe, plasticienne et réalisatrice SMITH et du musicien Antonin Tri Hoang. Ils présentent leur création Saturnium à l'été 2017 au Palais de Tokyo dans le cadre de l'exposition Le Rêve des formes, et dans un livre-CD édité chez Actes Sud.

 

Le Rêve des formes, thème de la deuxième édition

 

Pour cette deuxième édition, la Fondation Swiss Life s’est associée à deux partenaires de renom, le Palais de Tokyo à Paris et Le Fresnoy — Studio national des arts contemporains — à Tourcoing. Le thème, Le Rêve des formes, est celui de l’exposition éponyme présentée à l’été 2017 au Palais de Tokyo pour célébrer les 20 ans du Fresnoy. La création des lauréats y est installée pendant toute la durée de l’exposition dont le commissariat artistique est assuré par Alain Fleischer et Claire Moulène.

 

Saturnium par SMITH & Hoang

  

Fasciné par les travaux de Marie Curie, le duo a choisir de faire de la radioactivité sa machine à rêves de formes. Ils composent alors un conte qui repose sur la découverte imaginaire par Marie Curie d’un nouvel élément chimique radioactif qu’ils baptisent « saturnium », en référence au dieu du temps, et de la figure mélancolique. Une substance capable de modifier l’espace-temps, et que la célèbre scientifique aurait choisi de ne jamais révéler…

La proposition artistique du duo imagine la rencontre entre notre monde, et celui du saturnium. La somme de la poésie, de la puissance, de la révolution, de la menace, de la force que contient ce phénomène au cours duquel des noyaux atomiques instables se désintègrent spontanément, émettant un rayonnement capable de transmuter la matière, s’est imposée aux lauréats comme le point d’approche idéal de la thématique proposée pour ce concours.

Leur conte permettra de penser, de travailler, d’explorer, en images et en musiques, la possibilité de la catastrophe, l’apocalypse nucléaire, le changement d’époque, l’avènement d’une fin de l’histoire comme structurant le sens, la pensée poétique, onirique, de la forme des prémices d’un nouveau monde auquel il est permis de rêver.

« Nous souhaitons créer une oeuvre capable de traverser, de transformer le spectateur à travers des mutations rêvées de la matière, du temps, de l’espace, des images et des sons. En interrogeant tacitement l’héritage de catastrophes telles que Tchernobyl ou Fukushima dans la philosophie et la création contemporaine, notre anthropocène et notre rapport à notre présent, notre passé et notre futur, nous espérons, à travers ce Saturnium fait de rêves de nouvelles formes, faire naître chez nos spectateurs un étonnement, sinon un émerveillement, un éveil, afin que ce projet fasse oeuvre et sens face à ce qui nous dépasse », commentent les lauréats. Ainsi, un nouveau monde possible est en train de naître sous nos pieds, et le projet proposera au spectateur d’entrer en contact avec lui.

   

  

Saturnium, livre-CD aux éditions Actes Sud

 

La Fondation Swiss Life et Actes Sud éditent Saturnium, à paraître le 6 septembre 2017, mais disponible dès le 12 juin 2017 à la librairie du Palais de Tokyo. Ce livre-CD présente le conte musical et photographique. Il rassemble vingt-sept images conçues par SMITH et la composition musicale de 55 minutes d’Antonin Tri Hoang. Cet ouvrage s’inscrit dans la collection « Musicales » éditée par Actes Sud.

 

Les lauréats 2016-2017

 

SMITH

Né-e à Paris en 1985. Saisir par l’art les termes d’un devenir plastique commun au vivant et à la pensée - tel serait le projet poétique de SMITH. Photographe, cinéaste, plasticien-ne et doctorant-e en esthétique, son travail transdisciplinaire s’appréhende comme une observation des constructions, déconstructions, délocalisations et mues de l’identité. A travers l'hybridation des techniques, des médiums, l’utilisation des nouvelles technologies et de nombreuses collaborations avec

des scientifiques et philosophes, SMITH développe une poétique de la métamorphose. Explorant les figures transgenres du fantôme, du fantasme et de la transformation post-traumatique, SMITH donne corps à des processus de subjectivation qui agissent en creux ou en négatif, à même l’effacement, l’altération ou la blessure de l’identité. Ses travaux artistiques et cinématographiques furent présentés sous la forme d’expositions personnelles aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles, à la galerie les Filles du Calvaire à Paris, au musée de la Photographie d’Helsinki, mais aussi dans de nombreux festivals et centres d'arts en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Sa monographie Löyly est disponible aux éditions Filigranes.

Ses derniers films, Spectographies et TRAUM, ont été diffusés dans de nombreux festivals en Europe. http://smith.pictures

 

Hoang (Antonin Tri Hoang)

Né à Paris en 1989. La forme, le temps et la mélodie : autant d’interrogations pour Antonin Tri Hoang. La forme, il cherche à la perturber, au sein du quartette Novembre où les différentes compositions du groupe sont sans cesse remodelées, réduites, simplifiées ou altérées, à travers des processus de montage de partitions, où la mémoire de l’auditeur est expressément sollicitée. En solo de saxophone, il reproduit ces mêmes phénomènes dans une forme totalement improvisée, où chaque

 événement joué est mémorisé et régulièrement rappelé (solo live À l’improviste pour France Musique, 2017). Le temps, il l’aborde naturellement dans tous ses projets, en particulier pour la commande de France Musique Cinq synchronies, où il étudie cinq façons de manifester l’écoulement du temps dans un intervalle de 2 minutes, ou encore avec le quatuor de clarinettes Watt, dans des formes longues de son en souffle continu. Au sein de musiques plus déconstruites, l’irruption de la mélodie opère comme la remontée à la surface de dépôts d’émotions, de fragments d’enfance, de lambeaux d’histoires oubliées.

 

Playlist

      

Retrouvez la playlist de la création de Saturnium : le lancement du Prix Swiss Life à 4 mains, une immersion dans la création, une interview croisée avec Guy Boyer, rédacteur en chef de Connaissance des Arts, l'installation au Palais de Tokyo...

 

Suivez le #PSL4M sur les réseaux sociaux :